Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 mars 2014

Monuments men

Monuments menGeorge Clooney est probablement un mec très sympa, sincère dans  ses engagements, fidèle en amitié (et en pub pour le café), mais avec ce navet il s'est fourvoyé comme rarement : tout est raté dans ce film !
C'est mal filmé (dieu que c'est mou...), c'est historiquement révisionniste (7 hommes auraient à eux seuls sauvés le patrimoine artistique européen contre à la fois les nazis et Russes...) et l'utilisation du casting est à pleurer. Passe encore que Jean Dujardin en soit réduit à jouer une caricature de franchouillard, mais Bill Muray et John Goodman (125 ans à deux 2 !) en GI c'est navrant !!! Et comment ne rien dire de Cate Blanchett aussi crédible en résistante française que Jean-François Copé en homme honnête ???

Fiche technique

medium_a-chierMu.jpg

  • Monuments men
  • Réalisé par George Clooney
  • Durée : 1h58
  • Note : 04/20 (si les nazis reviennent pas sûr qu'on envoie une équipe sauver ce film...)
  • Vu le 15/03/15

 

dimanche, 04 mars 2012

Les infidèles

Les infidèlesOn attendait un film de potes bien graveleux, bien lourd et surtout bien drôle... A l'arrivée on a surtout six sketches qui pour la plupart manquent de rythme et ne font donc pas rire.
Le casting, tant d'acteurs que de réalisateurs ne semble pas en cause, l'idée de base non plus... Il est simplement dommage que le(s) scénario(s) n'aillent au bout de l'outrance.

Seul "Les infidèles anonymes" sortent du lot, grâce notamment à la performance de Sandrine Kiberlain. Pour le reste Jean Dujardin et Gilles Lellouche ne semblent même pas s'amuser. Dommage...

Fiche techniquemedium_bofMu.jpg

  • Les infidèles
  • Réalisé par Emmanuelle Bercot, Fred Cavayé, Alexandre Courtes, Jean Dujardin, Michel Hazanavicius, Éric Lartigau et Gilles Lellouche.
    Durée : 1h49
  • Note : 09/20 (ils ont tous les cul triste...)
  • Vu le 04/03/12

dimanche, 05 février 2012

Seconde séance : The Artist

the artist,michel hazanavicius,jean dujardin,bérénice béjo,john goodman,oss 117Les voilà en route vers les Oscar... et c'est peu dire que c'est mérité tant le film est maitrisé sur plan formel (à l'exception de la dernière scène prévisible à l'excès et, pour tout dire, lourde et inutile).

En revoyant le film, on réalise que le scénario est moins linéaire que prévu. Mais on apprécie surtout les performances des acteurs, à commencer bien entendu par celle de Jean Dujardin, impeccable et impressionnant de bout en bout, mais également celle de Bérénice Béjo, moins clinquante mais tout aussi excellente. Sans oublier, bien entendu, Uggy !

Bref pas grand chose à jeter.

Fiche technique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • The Artist
  • Réalisé par Michel Hazanavicius
  • Durée : 1h40
  • Note :15/20 (plus qu'un hommage ou un exercice de style : un grand film)
  • Revu le 06/02/12

samedi, 15 octobre 2011

The Artist

The ArtistLe duo Hazanavicuis/Dujardin a encore frappé... et frappé fort (c'est bien une gageure de se lancer dans un film muet quand l'industrie cinématographique ne jure plus que par la 3D et la HD...). Tout comme pour les OSS, il ne s'agit pas d'un simple hommage, mais bel et bine d'un vrai film truffé de moment de bravoure au niveau réalisation (la table en miroir ou encore le "son du verre"...). Sans surprise Jean Dujardin est plus que parfait en mélange d'Errol Flynn et de Douglas Fairbanks et Bérénice Béjo, en plus d'être très jolie, est plus que crédible.

Mais pourquoi tomber dans la facilité d'une dernière scène totalement convenue et prévisible ??? Dommage...

Mention spéciale à Uggy, l'autre star du film, le chien qui arrive à volé la vedette aux héros...

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • The Artist
  • Réalisé par Michel Hazanavicius
  • Durée : 1h40
  • Note :15/20 (parfait à l'exception de la dernière scène...)
  • Vu le 15/10/11

dimanche, 19 décembre 2010

Un balcon sur la mer

Un balcon sur la mer.jpgNicole Garcia filme les émotions à la truelle : avec elle aucune place n'est laissée au doute, les effets sont tellement appuyés qu'on peut pas se tromper sur ce que pensent ou resnentent les personnages. Le pire c'est qu'elle fait subir les mêmes outrages à ses souvenirs d'Algérie.

C'est d'autant plus dommage qu'on a envie de se laisser prendre par son histoire que Jean Dujardin habite profondément au point de sauver le film par sa seule présence.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg

  • Un balcon sur la mer
  • Réalisé par Nicole Garcia
  • Durée : 1h45
  • Note : 11/20 (avec un peu de finesse dans la réalisation ça aurait pu être bon film...)
  • Vu le 19/12/10