Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 février 2011

Rien à déclarer

Rien à déclarerN'en déplaise aux Inrocks et autres censeurs de pensée artistique, le dernier film de Dany Boon n'est ni nul, ni pétainiste. Pire encore, il est drôle (avec une galerie de seconds rôles hilarants)... et même sur certaines répliques très drôle !

Bien sûr, c'est un poil franchouillard (avec de gros morceaux d'acteurs belges dedans), mais comment reprocher à Boon ce que l'on encense chez Oury ? C'est pas parce qu'un film français a du succès, qu'il fait rire et qu'il ne tourne pas autour des problèmes existentiels de bobos parisiens qu'il doit être condamné !

Mentions spéciales à Benoît Poelvoorde, hilarant mais presque terrifiant, en Belge raciste et à la 4L tunée...

Fiche technique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • Rien à déclarer
  • Réalisé par Dany Boon
  • Durée : 1h48
  • Note : 15/20 (c'est drôle... et c'est déjà pas mal !!!)
  • Vu le 12/02/11

 

 

vendredi, 30 octobre 2009

Micmacs à tire-larigot

micmac.jpg

Un film de Jean-Pierre Jeunet ne ressemble à rien d'autre qu'à un film de Jean-Pierre Jeunet... et c'est tant mieux !!! Surtout quand, sans rien perdre de son univers visuel, il parvient à insérer (enfin) une histoire dans le présent. Eh oui, on voit des téléphones portables et de voitures modernes dans ce film (Libé et les Inrocks vont avoir du mal à le qualifier de pétainiste...). Et comme d'habitude, le casting est au poil avec un subtil mélange entre habitués et petits nouveau.

Si Dany Boon s'en sort très bien, mention spéciale à Omar Sy et à son stock d'expressions improbables...


Fiche technique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • Micmacs à tire-larigot
  • Réalisé par Jean-Pierre Jeunet
  • Durée : 1h44
  • Note : 16/20
  • Vu le 30/10/09

 

 

lundi, 23 février 2009

Le code a changé

19038545.jpg
Bien sûr, il est toujours possible de bouder son plaisir en relevant le côté un peu artificiel de l’histoire, voire des histoires, ou en regrettant quelques effets un peu faciles pour tirer une larme au spectateur. Mais ce serait oublier bien vite la superbe mécanique et la maîtrise cinématographique de Danièle Thompson qui nous offre une magistrale scène de dîner, plombé, entre (faux) amis. Le tout, comme d’habitude chez elle, avec un casting aussi pléthorique que talentueux, exception faite de l’insupportable Karin Viard.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Le code a changé
Réalisé par Danièle Thompson
Durée : 1h40
Note 14/20 (pas le chef d’œuvre de l’année, mais on passe assurément un bon moment)
Vu le 22/02/09

samedi, 10 janvier 2009

De l'autre côté du lit

De l'autre coté du lit.jpg
Chère Sophie Marceau,
Merci d’avoir enfin compris que votre talent ne s’exprime jamais mieux quand dans les comédies.
Merci donc d’être enfin revenue au type de films, sans prétention mais attachant qui ont fait votre succès.
Merci enfin d’être toujours aussi belle, voire même encore pus belle qu’à vos débuts.

Pour le reste, sans être un chef d’œuvre, le film est amusant ; en grande partie grâce au casting, Dany Boon et Antoine Duléry en tête.
Mention spéciale à la trop rare Anny Duperey en vieille dame indigne.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
De l’autre côté du lit
Réalisé par Pascale Pouzadoux
Durée : 1h33
Note :14/20 (pour Sophie Marceau… sans qui je n’aurais sans doute jamais aimé le cinéma)
Vu le 10/01/09

lundi, 03 mars 2008

Seconde séance : Bienvenue chez les Ch’tis

1354343116.jpg
Un carton au box-office plus que mérité pour cette comédie drôle, parfois même très drôle comme lors de la tournée à vélo, et surtout jamais méchante ni dénigrante (ce qui est rare). Bref, le retour de la vraie bonne comédie populaire à la française, dans le bon sens du terme. Le tout servi par des acteurs au top, notamment les Ch'tis en particulier la mignonne comme tout Anne Marivin, véritable révélation du film…
Mention spéciale au générique autoroutier…

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Bienvenue chez les Ch’tis
Réalisé par Dany Boon
Durée : 1h47
Note : 16/20 (il y a comme un goût de Bourvil de Funès dans ce film)
Revu le 03/03/08