Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 janvier 2006

Munich

medium_Munich.jpg
Une nouvelle fois Steven Spielberg démontre qu'il est un virtuose (quelle reconstitution magistrale des annéees 70 et de la prise d'otages d'elle-même !) et qu'il n'a pas peur de s'attaquer à des sujets forts et dérangeants. En racontant de façon minutieuse et haletante à la manière d'un thriller la traque, par des agents du Mossad, des organisateurs du massacre des JO Munich, il se garde bien de prendre parti pour l'un ou l'autre camp, leur préférant une dénonciation en filigrane de la vengeance et un appel à la paix.
Il offre de plus un superbe rôle à Éric Bana, qui peut enfin démontrer son talent et faire oublier son naufrage dans Hulk, superbement entouré par Mathieu Kassovitz et Daniel Craig, le futur James Bond.
Mention spéciale à Mathieu Amalric et Michael Lonsdale en indicateurs français.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Munich
Réalisé par Steven Spielberg
Durée : 2h35
Note : 16/20 (sans quels effets un peu appuyés, pêché mignon de réalisateur, le film aurait frôlé la perfection)
Vu le 27/01/06

dimanche, 22 janvier 2006

Jarhead

medium_Jarhead.jpg
Un bon film de guerre sur une mauvaise guerre c'est possible, en voici la preuve.
Après une intro en forme d'hommage à Full metal jacket (instructeur sadique et hurleur formant les futurs marines en les insultants), Jarhead – surnom des marines du fait de leur coiffure – démontre l'absurdité de la première guerre du Golfe. Des centaines de milliers de militaires attendent près de 200 jours dans le désert le début de l'opération terrestre contre l'Irak, avant de "faire la guerre pendant"… 4 jours, pour certains sans tirer le moindre coup de feu.
Pas de doute, Sam Mendes est bon pour mettre en lumière certaines absurdités de l'amercan way of life (rappelez vous de American beauty…), jusque dans la façon de faire la guerre.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Jarhead (Jarhead, la fin de l'innocence)
Réalisé par Sam Mendes
Durée : 2h02
Note : 16/20 (un film de guerre dans lequel les héros ne tirent un coup de feu au combat fallait y penser, non ?)
Vu le 22/01/06

samedi, 21 janvier 2006

Mrs Henderson presents (Mme Henderson présente)

medium_Mrs_Henderson_presents.jpg
Bien sûr, l'idée de voir Kelly Reilly (l'inoubliable Wendy de L'auberge espagnole et surtout des Poupées russes) nue laissait présager d'un bon moment… mais en plus de ça le film lui-même est bon : un brin désuet, comme l'époque qu'il retrace (la fin des années 30 et début de la seconde guerre mondiale), mais attachant, comme Mrs Henderson, veille veuve artisto anglaise qui se prend de passion pour le cabaret, au point de défier les conventions !
Mention spéciale à Bob Hoskins qui n'hésite pas à se mettre à nu au sens propre, et aux Londoniens qui pendant le blitz continuait d'aller mater les jolies filles dans les théâtres !

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Mrs Henderson presents (Mme Henderson présente)
Réalisé par Stephen Frears
Durée : 1h45
Note : 15/20 (et pas uniquement pour Kelly Reilly…)
Vu le 21/01/06