Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 octobre 2006

Dans Paris

medium_Dans_Paris.jpg
Des références explicites à Truffaut (ah, la scène de lecture au lit après l'amour…) et Estache et une première partie sur l'autodestruction d'un amour digne de Godard. Pas de doute, ce film mérite amplement la comparaison avec la Nouvelle vague. Mais il est plus que cela grâce au talent de Christophe Honoré et de ses interprètes : Louis Garrel qui fait montre d'un impressionnant potentiel comique, Guy Marchand touchant et surtout Romain Duris merveilleux qui démontre une nouvelle fois toute l'étendue de son immense talent dans ce rôle de dépressif revenant à la vie.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Dans Paris
Réalisé par Christophe Honoré
Durée : 1h32
Note 15/20 (la preuve qu'on peut encore faire de vrais bons films d'auteur !!!)
Vu le 08/10/06

samedi, 16 septembre 2006

Quand j'étais chanteur

medium_Quand_j_etais_chanteur.jpg
Gégé is back !!! Cela valait le coup d'attendre : Gérard Depardieu est enfin revenu à son meilleur niveau, celui qu'on ne lui avait pas connu depuis des lustres, celui qui lui permet de faire passer toutes les émotions du monde en un regard. En chanteur de balloche fatigué, il émeut comme rarement, entraîné par une Cécile de France aussi sensible que belle dans une histoire d'amour loin des stéréotypes. Mathieu Amalric et Christine Citti en seconds rôles amoureux complètent à merveille ce casting haut de gamme.
Mention spéciale au Gérard Depardieu chanteur non doublé.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Quand j'étais chanteur
Réalisé par Xavier Giannoli
Durée : 1h52
Note 15/20 (ça donne presque envie d'aller écouter les chanteurs de musette…)
Vu le 16/09/06

mardi, 05 septembre 2006

Troisième séance : Miami vice (Deux flics à Miami)

medium_Miami_vice.jpg
Si l'on reconnaît un grand film au fait qu'on peut le revoir sans se lacer, alors Miami Vice en est un. A chaque nouvelle séance la maestria de Michael Mann saute un peu plus aux yeux (dans tous les sens du terme), notamment lors des scènes d'action. La fusillade finale a d'ailleurs d'ores et déjà sa place au panthéon du genre. Mieux encore, le scénario, soi-disant le point faible du film, se révèle à l'usage moins simpliste et linaire qu'il y a parait. Et que dire du casting, sinon qu'il est parfait jusque dans les plus petits rôles ???
Bref un régal à voir et à revoir !!!


Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Miami vice (Deux flics à Miami)
Réalisé par Michael Mann
Durée : 2h15
Note 17/20 (Monsieur Mann, offrez nous
vite une suite !!!)
Vu le 05/09/06

dimanche, 03 septembre 2006

Nausicaä de la vallée du vent

medium_Nuasicaa.jpg
Même si on en avait envie, dire du mal du énième chef d'œuvre de Miyasaki (le premier par ordre chronologique) est impossible. Tous les sujet qui font la magie de l'œuvre du maître nippon y sont déjà (poésie, écologie, triomphe des bons sentiments, etc…). Et que dire de la qualité narrative et graphique, surtout quand on se rappelle qu'il date de 1984 ???
Un regret cependant, la VF est parfois trop mièvre, tirant le film vers un simple dessin animé pour enfants et réduisant ainsi sa portée poétique…


Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Nausicaä de la vallée du vent
Réalisé par Hayao Miyazaki et Tomoko Kida
Durée : 1h54
Note 15/20 (rien de tel pour donner envie de revoir tous ses films…)
Vu le 03/09/06

dimanche, 20 août 2006

Seconde séance : Miami vice (Deux flics à Miami)

medium_Miami_vice.jpgBien sûr il est toujours possible de critiquer la propension de Michael Mann à être parfois trop esthétisant et à faire de très belles images (ah, l'utilisation des caméras DV...), très chères, qui n'apportent rien à l'histoire. Mais c'est oublier que ses films, et celui-ci ne déroge pas à la règle, reposent en grande partie sur l'ambiance visuelle et sonore (la scène d'ouverture en boîte, qui renvoit à celle de Collateral... sans Tom Cruise) qu'il sait seul créer. Et puis, que c'est agréable de voir un thriller américain un tant soit peu artistique et non pas réalisé à la hache, comme c'est trop souvent le cas…

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Miami vice (Deux flics à Miami)
Réalisé par Michael Mann
Durée : 2h15
Note : 17/20 (vivement le DVD pour pouvoir découvrir le "director's cut" avec 30 minutes de plus)
Vu le 20/08/06