Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 septembre 2007

Ceux qui restent

74ad3ba379038da8af9b0a0f863574f7.jpg
Ce film qui aurait facilement pu tourner au gros mélo larmoyant nous offre une superbe histoire traitée tout en finesse sans jamais tomber dans le pathos. Vincent Lindon est touchant comme jamais à porter toute la douleur du monde avec une telle dignité, quant à Emmanuelle Devos elle trouve là sans aucun doute son meilleur rôle, ce qui n'est pas peu dire…
Pour sa première réalisation la comédienne Anne Le Ny réussit un coup de maître !!!
Mention spéciale à la chanson Where or when de Brian Ferry qui restitue parfaitement l'atmosphère du film.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Ceux qui restent
Réalisé par Anne Le Ny
Durée : 1h34
Note : 16/20 (mariage subtile et réussi entre émotion et pudeur des sentiments)
Vu le 03/09/07

dimanche, 19 août 2007

Grindhouse: Planet Terror (Planète terreur)

604261ac2ec2077d58e9fe3a10bc99ed.jpg
Jouissif et régressif ou régressif et jouissif ??? Peu importe par quel bout on prend ce film, il remplit à merveille son office, à savoir rendre hommage aux séries Z des 70's fauchées et boostées à l'hémoglobine. Pour couronner le tout, Robert Rodriguez y a glissé des hommages déjantés et inspirés (Kill Bill 1 pour n'en citer qu'un, mais récurrent) et a su s'entourer d'un casting d'enfer : Rose McGowan, trait d'union entre les 2 films du projet Grindhouse, ou encore Bruce Willis et Quentin Tarantino encore plus gore, trash et glauque que jamais.
Mention spéciale à la vraie fausse bande annonce qui précède le film et vaut à elle seule le déplacement !!!

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Grindhouse: Planet Terror (Planète terreur)
Réalisé par Robert Rodriguez
Durée : 1h45
Note 16/20 (si seulement un ciné français pouvait passer Grindhouse en une seule scéance…)
Vu le 19/08/07

samedi, 18 août 2007

The Good Shepherd (Raisons d'Etat)

5750a0fc4fb75250f3b397154e31aefe.jpg
Robert De Niro serait-il aussi bon derrière que devant la caméra ? On peut légitimement le penser après cette fresque sur l'histoire de la CIA. Tout y est : une histoire haletante et d'autant plus ahurissante qu'elle est tirée de faits tout ce qu'il y a de plus réels et des acteurs hors normes emmenés par un Matt Damon inquiétant en ange blond froid comme la mort et un John Turturro égal à lui-même c'est à dire parfait. Même Angelina Jolie en épouse délaissée, donc loin de son registre habituel, est des plus convaincante.
Mention spéciale à Michael Gambon qui prouve que lorsqu'on a du talent, il y a une vie après Harry Potter.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
The Good Shepherd (Raisons d'Etat)
Réalisé par Robert de Niro
Durée : 2h47
Note : 15/20 (impressionnante reconstitution des Etats-Unis des années 1940 à 1960)
Vu le 17/08/07

Sous le soleil de Satan

8d5dd53549639f77201ebaa9af0a97b3.jpg
Adapter l'oeuvre sombre, ardue, aride et profondément mystique de Georges Bernanos était loin d'être un pari gagné d'avance. Pourtant, quoi qu'aient pu en penser les siffleurs de Cannes en 1987, Maurice Pialat y est arrivé de la plus belle des façons. Bien sûr, il ne faut pas s'attendre à un film facile d'accès, cela aurait dénaturé l'essence même du roman, mais la performance habitée de Gérard Depardieu vaut à elle seule le déplacement.
Mention spéciale à Maurice Pialat acteur qui impressionne presque autant qu'en tant que réalisateur.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Sous le soleil de Satan
Réalisé par Maurice Pialat
Durée : 1h42
Note : 15/20 (il fut un temps où Depardieu était l'Acteur avec un grand "A")
Vu le 18/08/07

lundi, 06 août 2007

Seconde séance : Ratatouille

95ac9792ee72c9f8d0d73d6ea2f9b57b.jpg
Depuis combien de temps Disney (avec l'aide ô combien précieuse de Pixar) ne nous avait pas autant régalé ??? Face à un met aussi succulent de que ce Ratatouille, mieux vaut se régaler que de chercher à quand remonte le dernier bon Disney... Si la trame est des plus classiques (bien que modernisée par petites touches) pour ce type de dessins-animés, l'animation atteint des sommets, notamment concernant les expressions du rat. Et que dire du féerique Paris de carte postale ???
Mention spéciale au court métrage Pixar présenté avant le film. Un grand moment à ne pas rater !!!

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Ratatouille
Réalisé par Brad Bird
Durée : 1h58
Note : 16/20 (on reprendrait volontiers
du rab !!!)
Vu le 06/08/07