Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 novembre 2007

Cassandra's Dream (Le rêve de Cassandre)

b0cd5e8925006bf1065521426505030f.jpg
Le dernier volet de la trilogie londonienne (sans Scarlett Johansson qui heureusement reviendra dès l'an prochain) de Woody Allen est sans aucun doute la moins légère, mais également la plus profonde : rarement les tourments de la conscience auront aussi bien été retranscrits à l'écran. Grâce en soit rendue bien sûr au maître Woody mais également à ses deux interprètes magistraux : Colin Farrell aussi parfait qu'inattendu dans ce style de film et Ewan McGregor comme toujours parfait.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Cassandra's Dream (Le rêve de Cassandre)
Réalisé par Woody Allen
Durée : 1h48
Note : 16/20 (Londres en soluble dans l'œuvre de Woody Allen ou le contraire… et c'est tant mieux)
Vu le 11/11/07

jeudi, 08 novembre 2007

In The Valley of Elah (Dans la vallée d'Elah)

eb731a31a93147f354167b160ead0e67.jpg
Rarement scène finale d'un film aura été aussi évocatrice, même si elle est un brin téléphonée. Avant cela, Paul Haggis livre 1h30 d'un polar de bonne facture, emmené par un Tommy Lee Jones dont on ne sait jamais s'il est génial ou caricatural (à moins que ce soit les deux à la fois…), puis une dernière demie heure, nettement plus forte, de dénonciation de la guerre en Irak. Une seconde partie d'autant plus marquante qu'elle est d'une sobriété remarquable et ne repose que sur des confessions de soldats.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
In The Valley of Elah (Dans la vallée d'Elah)
Réalisé par Paul Haggis
Durée : 2h
Note : 16/20(seuls les Etats-Unis savent se retourner aussi vite sur leur passé)
Vu le 08/11/07

jeudi, 04 octobre 2007

L'ennemi intime

4308980260e4013961f6fc480ab2b7d3.jpg
Attention au choc : voici rien de moins que le meilleur film de guerre français. Qui plus est sur un sujet hautement sensible. Florent-Emilio Siri nous livre une œuvre magistrale tant visuellement (l'arrivée des bombardiers chargés de napalm n'a rien à envier aux classiques américains du genre) que sur le plan de l'histoire (avec ou sans majuscule) en évitant le piège consistant à prendre parti pour l'un ou l'autre camp. La guerre d'Algérie est montrée pour ce qu'elle fut : dégueulasse des deux côtés !!!
Et que dire des deux acteurs principaux si ce n'est qu'un César commun serait amplement mérité, tant Benoît Magimel et Albert Dupontel sont parfaits jusque dans le moindre regard.
Mention spéciale à la scène de la cigarette qui explique mieux qu'un grand discours le drame des Harkis.


Fiche techniquemedium_topMu.jpg
L'ennemi intime
Réalisé par Florent-Emilio Siri
Durée : 1h51
Note : 18/20 (LE film de l'année !!!)
Vu le 04/10/07

vendredi, 28 septembre 2007

Shoot'Em Up

0fc48e1b030eed709068067e867d3144.jpg
Il y a comme un air de Robert Rodrigez dans ce film, comme si Sin City rencontrait Planet Terror (les zombies en moins). Bref c'est ultra violent et méga décalé, donc totalement régressif et jouissif. D'autant plus que les acteurs jouent le jeu à fond avec Clive Owen en héros taciturne et mangeur de carottes ou Paul Giamatti en méchant digne d'un cartoon !!!
Mention spéciale à la bande son dopée au heavy metal (qui seul parvient à calmer le nourrisson).

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Shoot'Em Up
Réalisé par Michael Davis (II)
Durée : 1h30
Note : 15/20 (la bande annonce aurait eu sa place dans Grindhouse !!!)
Vu le 28/09/07

samedi, 15 septembre 2007

The Bourne Ultimatum (La vengeance dans la peau)

a64baa9a2ac0e15d456e346edc64da5a.jpg
La trilogie de Jason Bourne se termine comme elle avait commencé : pied au plancher !!! Poursuites, bastons et cascades réglées au millimètre, aucun des ingrédients des deux premiers épisodes ne manquent dans cette conclusion... qui reste d'ailleurs très ouverte en vue d'une éventuelle suite.
Si l'on peut regretter que le méchant, vraiment très méchant, finsse par être caricatural, Matt Damon continue d'impressionner, film après film, par son talent.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
The Bourne Ultimatum (La vengeance dans la peau)
Réalisé par Paul Greengrass
Durée : 1h58
Note : 15/20 (Un concurrent sérieux pour 007)
Vu le 15/09/07