Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 mai 2008

Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull (Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal)

1835260651.jpg
C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure confiture. Steven Spielberg semble avoir fait sien cet adage de grand-mère : 19 ans après, il nous offre un Indy dans la droite ligne des précédents. C'est-à-dire un hommage aux séries B des années 1950 (après les années 1930…) qui filmé par n’importe qui d’autre aurait un goût de rance, alors qu’en association avec George Lucas, il nous laisse un goût de madeleine !!!
Bref même à 65 ans, Indy reste Indy et Harrison Ford reste Harrison Ford, même torse nu !!!
Mention spéciale à la légère charge contre la maccarthisme.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull (Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal)
Réalisé par Steven Spielberg
Durée : 2h03
Note : 17/20 (tatatataaaaaaa tatata !!!)
Vu le 24/05/08

mercredi, 14 mai 2008

Shine a light

941649343.jpg
Après avoir vu ce film vous ne regarderez plus jamais un DVD de concert de filmé de la même manière, voire vous n’en regarderez plus jamais, tant Martin Scorsese a placé la barre haute. Il faut dire qu’il est admirablement bien aidé par des Rolling Stones au top de leur forme. Et dire qu’ils ont un quart de millénaire à eux quatre !!! De la prise de son à la qualité de l’image en passant par l’impression de puissance et de maîtrise qui émane du groupe, rien ne manque pour faire de film un grand film !!!
Pour faire aussi bien, il faudrait au moins Steven Spielberg filme U2 !!!

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Shine a light
Réalisé par Martin Scorsese
Durée : 2h02
Note : 17/20 (It’s only rock and roll but I like it !!!)
Vu le 13/05/08

dimanche, 06 avril 2008

MR 73

1138819525.jpg
Un film noir, très trop, sordide, glauque, sans l’ombre d’un espoir et parfois même totalement irréaliste (notamment concernant le parc automobile de la police…). Mais un film d’une beauté à couper le souffle sur le plan formel (ah la lumière crépusculaire…) qui démontre une nouvelle fois qu’Olivier Marchal est le réalisateur français de polar.
Et que dire de Daniel Auteuil qui nous livre sans doute sa meilleure prestation (c’est dire !!!), si ce n’est paraphraser Pascale lorsqu’elle le compare à Stradivarius ???
Mentions spéciales à la première scène dans le bus magistrale et au final sous forme de requiem pour un flic.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
MR 73
Réalisé par Olivier Marchal
Durée : 2h04
Note : 16/20 (une baffe qui remue les tripes longtemps après avoir quitter la salle)
Vu le 07/04/08

lundi, 03 mars 2008

Seconde séance : Bienvenue chez les Ch’tis

1354343116.jpg
Un carton au box-office plus que mérité pour cette comédie drôle, parfois même très drôle comme lors de la tournée à vélo, et surtout jamais méchante ni dénigrante (ce qui est rare). Bref, le retour de la vraie bonne comédie populaire à la française, dans le bon sens du terme. Le tout servi par des acteurs au top, notamment les Ch'tis en particulier la mignonne comme tout Anne Marivin, véritable révélation du film…
Mention spéciale au générique autoroutier…

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Bienvenue chez les Ch’tis
Réalisé par Dany Boon
Durée : 1h47
Note : 16/20 (il y a comme un goût de Bourvil de Funès dans ce film)
Revu le 03/03/08

vendredi, 29 février 2008

Bienvenue chez les Ch’tis

1354343116.jpg
Qui n’a jamais senti son cœur se serrer à la mi-temps d’un match de Lens en écoutant le stade Félix Bollaert reprendre à l’unisson les Corons (l’une de scènes les plus intenses du film) ne peut pas comprendre ce qu’est le Nord-Pas-de-Calais.
Qui n’a pas connu l’accueil le cœur sur la main des Ch’tis ne peut pas comprendre ce qu’est le Nord-Pas-de-Calais.
Qui n’a jamais disserté des heures durant sur les mérites comparés du Ch’timi et du Français autour d’une ou plutôt de plusieurs bières ne peut pas comprendre ce qu’est le Nord-Pas-de-Calais.
Tout cela Dany Boon l’a mis dans son film pour en faire, plutôt que la grosse comédie annoncée, un hommage sincère, touchant et juste à sa région.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Bienvenue chez les Ch’tis
Réalisé par Dany Boon
Durée : 1h47
Note : 16/20 (contrairement à ce que dit le proverbe, l’étranger qui vient dans le Nord ne pleure qu’une seule fois : en repartant…)
Vu le 28/02/08