Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 décembre 2006

Happy feet

medium_Happy_feet.jpg
Qu'ils sont beaux les pingouins (surtout les bébés) et comme ils chantent et dansent bien. De film en film, l'animation numérique fait des progrès bluffants au niveau visuel. Dommage que les scénarios ne suivent pas toujours. En effet, si la morale écologiste est sympathique et la dénonciation de l'obscurantisme très bien vue, on ressort tout de même de ce film avec la tête farcie, tant la bande son est (trop) forte…
Mention spéciale à Lovelace, sorte de Raël de la banquise portant un reste de pack de bière comme collier porte-bonheur.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Happy feet
Réalisé par George Miller
Durée : 1h27
Note 12/20 (un peu long… voire un peu vain)
Vu le 10/12/06

samedi, 11 novembre 2006

Azur et Asmar

medium_Azur_et_Asmar.jpg
Des décors d'une beauté à couper le souffle et une histoire pleine de beaux sentiments teintés d'un super message anti-raciste, mais le tout est gâché par des dialogues affligeants, même pour un film destiné aux enfants. Bref une nouvelle fois, comme pour Renaissance, le cinéma d'animation français, très en pointe sur les images, pêche au niveau du son.
Mention spéciale à Patrick Timist, le seul dont la voix ne soit pas à jeter…

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Azur et Asmar
Réalisé par Michel Ocelot
Durée : 1h39
Note : 11/20 (la bande son est parfois une épreuve…)
Vu le 11/011/06

vendredi, 27 octobre 2006

Polstergay

medium_Polstergay.jpg
La parodie, en l'espèce de films d'horreur, n'est pas un exercice facile et débouche souvent sur des ratages impressionnants. Heureusement ce n'est pas le cas ici pour la simple et bonne raison que si le film ne fait dans la finesse (notamment concernant les clichés sur le homos et les 70's) on rit de bon coeur… et n'est-ce pas ce que l'on demande en priorité à une comédie ??? De plus, comme toujours, Clovis Cornillac et Julie Depardieu sont impeccables quels que soient leur rôle.
Mentions spéciales à Gérard Loussine en flic dépassé par les événements et Michel Duchaussoy en exorciste à la petite semaine et fan de Mc Do…

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Polstergay
Réalisé par Eric Lavaine
Durée : 1h33
Note 12/20 (je dirais qu'un mot : Dave !!!)
Vu le 27/10/06

jeudi, 26 octobre 2006

L'école pour tous

medium_L_ecole_pour_tous.jpg
Bien sûr on est loin d'un chef d'œuvre. Bien sûr, si l'on sourit parfois aux pitreries d'Arié Elmaleh, qui une fois sorti des pubs SFR marche dans les pas de son frère Gad, on ne rit jamais vraiment. Bien sûr les gamins jouent mal, même très mal, au point que cela en est parfois éprouvant. Bien sûr le scénario est convenu d'un bout à l'autre. Pourtant impossible de détester totalement ce film. A quoi cela est-il du ??? Mystère… au charme d'Elodie Navarre peut-être.
Mention spéciale à Noémie Lvovsky en prof hystérique au grand cœur.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
L'école pour tous
Réalisé par Eric Rochant
Durée : 1h38
Note 11/20 (à peine mieux que la moyenne, mais élève attachant)
Vu le26/10/06

mercredi, 20 septembre 2006

Little miss sunshine

medium_Little_miss_sunshine.jpg
Quel dommage que les 40 dernières minutes du film soient si mauvaises et convenues, notamment la pitoyable et téléphonée scène du "vol de cadavre" ou le happy-end familial digne des pires comédies romantiques US. Pourtant la première confine au chef d'œuvre avec des personnages bien troussés sans être trop caricaturaux (exception faite du père) et scénario qui dynamitee l'Amérique d'aujourd'hui.
Mention spéciale au rendu parfait de l'ambiance du concours de mini-miss qui confine au malsain avec ces gamines de 7 ans singeant leurs aînées dans des poses plus que suggestives.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Little miss sunshine
Réalisé par Johanaton Dayton et Valerie Faris
Durée : 1h40
Note 12/20 (dommage, vraiment dommage que la fin laisse un si mauvais arrière-goût)
Vu le 20/09/06