Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 février 2009

Revolutionary Road (Les noces rebelles)

Les noces rebelles.jpg
Sam Mendes livre un film très, voire trop, classique, à la limite de l’exercice de style (réussi cependant sur le plan formel) autour d’un sujet intemporel : un couple qui ne s’aime plus, souffre, s’étiole, puis se déchire. Heureusement Leonardo DiCaprio est, comme toujours, parfait en mari un peu faible, un peu lâche, mais amoureux de sa femme. Il faudra bien un jour que son talent soit enfin reconnu à sa juste valeur par les Oscar. On ne peut en revanche pas en dire autant de Kate Winslet, une nouvelle fois surévaluée par les critiques…

PS : quelle traduction débile du titre en Noces rebelles qui n’a rien à voir l’histoire et l’ambiance...

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Revolutionary Road (Les noces rebelles)
Réalisé par Sam Mendes
Durée : 2 h
Note : 13/20 (un peu trop old school…)
Vu le 0102/09

samedi, 17 janvier 2009

Che Part 1 (L’Argentin)

Che part 1.jpg
Steven Soderbergh réalise l’exploit de transformer l’histoire d’un mythe (justifié ou non, là n’est pas la question) en ode à l’emmerdement profond. Même s’il est indéniable qu’il est un super réalisateur et que Benicio Del Toro est un Che très convaincant, on s’ennuie à mourir avec les "barbudos" dans la Sierra Maestra en dépit de superbes images…
Si l’absence volontaire de lyrisme est une très bonne chose, on ressort frustrés de ne rien apprendre réellement sur le déroulement de la "révolution cubaine"… si ce n’est qu’on devait sérieusement s'y faire chier.

Fiche techniquemedium_bofMu.jpg
Che Part 1 (L’Argentin)
Réalisé par Steven Soderbergh
Durée : 2h07
Note : 10/20 (et dire qu’il reste encore 2 heures à se taper dans la seconde partie…)
Vu le 17/01/09

mercredi, 31 décembre 2008

The Spirit

The spirit.jpg
Visuellement c’est beau comme un comics.
Intellectuellement c’est stupide comme un comics.
Bref, mission remplie pour The Spirit, avec forcément de forts relents de Sin City.
Si on ne goûte pas le style, il reste Scarlett Johansson, malheureusement dans un petit rôle toujours aussi sexuelle (y compris en uniforme nazi) et Eva Mendes et son postérieur…
Mention spéciale au coté obsédée sexuel du héros assez réjouissant.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
The Spirit
Réalisé par Frank Millier
Durée : 1h43
Note 12/20 (dans ma moyenne des adaptations de comics)
Vu le 31/12/08

mardi, 30 décembre 2008

Madagascar 2

Madagascar 2.jpg
Il est étonnant de voir à quel point la production animée de Dreamworks peut passer du meilleur avec Shrek au pire avec Madagascar. En effet, le numéro 2 est aussi laid visuellement et aussi pitoyable intellectuellement (et toujours aussi raciste par le biais des lémuriens abrutis ne pensant qu’à chanter et danser… avec leur accent "petit-nègre") que le premier de sinistre mémoire.
Et dire qu’on impose un tel spectacle aux enfants…
Seul petit intérêt de ce naufrage : la bande de pingouins, seuls personnages drôles qui mériteraient plus que tous les autres un film.

Fiche techniquemedium_a-chierMu.jpg
Madagascar 2
Réalisé par
Durée : 1h30
Note : 05/20 (pourvu qu’ils nous épargnent un numéro 3…)
Vu le 30/12/08

mardi, 09 décembre 2008

Two lovers

Two lovers.jpg
Joaquim Phoenix porte toute la mélancolie du monde sur ses épaules et parvient à transmettre son mal-être dos à la caméra.
New York n’avait sans doute pas été aussi bien filmé depuis Manhattan, il y a30 ans.
Ne serait-ce que pour ces deux raisons, ce film est indispensable. D’autant plus qu’on se prend à croire à cette impossible histoire d’amour entre adultes mues par de sentiments exacerbés dignes de l’adolescence.
Mention spéciale à la scène de la discothèque après laquelle il ne sera sans doute plus jamais possible de filmer une boîte de nuit sans risquer la comparaison.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Two lovers
Réalisé par James Gray
Durée : 1h50
Note : 16/20 (gray is great !!!)
Vu le 09/12/08