Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 mars 2008

Seconde séance : Bienvenue chez les Ch’tis

1354343116.jpg
Un carton au box-office plus que mérité pour cette comédie drôle, parfois même très drôle comme lors de la tournée à vélo, et surtout jamais méchante ni dénigrante (ce qui est rare). Bref, le retour de la vraie bonne comédie populaire à la française, dans le bon sens du terme. Le tout servi par des acteurs au top, notamment les Ch'tis en particulier la mignonne comme tout Anne Marivin, véritable révélation du film…
Mention spéciale au générique autoroutier…

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Bienvenue chez les Ch’tis
Réalisé par Dany Boon
Durée : 1h47
Note : 16/20 (il y a comme un goût de Bourvil de Funès dans ce film)
Revu le 03/03/08

vendredi, 29 février 2008

Bienvenue chez les Ch’tis

1354343116.jpg
Qui n’a jamais senti son cœur se serrer à la mi-temps d’un match de Lens en écoutant le stade Félix Bollaert reprendre à l’unisson les Corons (l’une de scènes les plus intenses du film) ne peut pas comprendre ce qu’est le Nord-Pas-de-Calais.
Qui n’a pas connu l’accueil le cœur sur la main des Ch’tis ne peut pas comprendre ce qu’est le Nord-Pas-de-Calais.
Qui n’a jamais disserté des heures durant sur les mérites comparés du Ch’timi et du Français autour d’une ou plutôt de plusieurs bières ne peut pas comprendre ce qu’est le Nord-Pas-de-Calais.
Tout cela Dany Boon l’a mis dans son film pour en faire, plutôt que la grosse comédie annoncée, un hommage sincère, touchant et juste à sa région.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Bienvenue chez les Ch’tis
Réalisé par Dany Boon
Durée : 1h47
Note : 16/20 (contrairement à ce que dit le proverbe, l’étranger qui vient dans le Nord ne pleure qu’une seule fois : en repartant…)
Vu le 28/02/08

mercredi, 27 février 2008

Notre univers impitoyable

1269534657.jpg
Une idée de départ intéressante (qui des deux dans ce couple d’avocats décrochera le poste de leurs rêves ?), un couple, à l’écran comme dans la vie, sympathique (la sublime Alice Taglioni et Jocelyn Quivrin, l'irrésistible Charly de 99 F, mais à l’arrivée un film ni bon ni mauvais. Heureusement, il reste Thierry Lhermitte parfait en vieux beau manipulateur…

Fiche techniquemedium_bofMu.jpg
Notre univers impitoyable
Réalisé par Léa Fazer
Durée : 1h27
Note : 11/20 (pas grand chose à retenir…)
Vu le 27/02/08

mardi, 19 février 2008

Paris

4e83081263e0d30aff5b585d97a69aae.jpg
Cédric Klapisch aime Paris et cela se voir à sa manière quasi amoureuse de filmer la capitale. Il livre ainsi un film aux images sublimes et aux histoires entremêlées faites de petites joies et de grandes peines, à l’image de la vie, du cinéma… et de Paris. Pour ce faire, il s’est entouré d’une pléiade d’acteurs haut de gamme parmi lesquels se distinguent le couple frère/sœur Romain Duris et Juliette Binoche qui réalisent l’exploit rare de faire croire à cette relation trop peu exploitée au cinéma et Fabrice Luchini oscillant entre rire, autodérision et souffrance intérieure.
Mentions spéciales à la séance chez le psy, irrésistible de drôlerie, et à la traversée finale de Paris en taxi qui à elle seule résume le film…

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Paris
Réalisé par Cédric Klapisch
Durée : 2h10
Note : 17/20 (toute l’âme de Paris est contenue dans ce film)
Vu le 19/02/08

samedi, 02 février 2008

Cortex

1da301f71106922fb7ec0139023dc1a3.jpg
Drôle de clinique pour malades d’Alzheimer que cette Résidence : les patients peuvent introduire des pistolets sans que personne ne les fouille et peuvent déambuler jour et nuit dans les couloirs ou visiter le bureau du médecin chef sans que personne ne les surveillent. Sans oublier le digicode ultra-sécurisé puisque la combinaison est 4321…
Avec de telles incohérences dans le scénario, André Dussollier peut bien faire de son mieux, impossible de croire une seconde à l’histoire.

Fiche techniquemedium_a-chierMu.jpg
Cortex
Réalisé par Nicolas Boukhrief
Durée : 1h45
Note : 07/20 (on aimerait vite oublier…)
Vu le 02/02/08