Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 avril 2010

Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

l'aa.jpgC'est toujours avec une petite pointe de honte que l'on avoue avoir bien aimé un film de Luc Besson. Quitte à ne pas passer pour un esthète du 7e art, force est pourtant de constater qu'on passe un agréable moment devant ces aventures d'Adèle Blanc-Sec. Bien sûr, comme tout bon Besson, ça ne vole pas très haut au niveau de l'intellec, mais c'est bien foutu et c'est beau à regarder (tout comme Louise Bourgoin dans son bain...). Et c'est déjà pas mal.

Cela aurait tout de même était mieux d'éviter de plagier Speilberg pour la scène de la pyramide...

Fiche technique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
  • Réalisé par Luc Besson
  • Durée : 1h47
  • Note 14/20 (superbe travail des maquilleurs sur Mathieu Amalric et Gilles Lellouche)
  • Vu le 18/04/10

 

jeudi, 08 avril 2010

L'Arnacœur

l'aa.jpgLe renouveau de la comédie romantique à la française ? Faudrait voir à ne pas trop s'enflammer quand même. Si Romain Duris est, comme très souvent, parfait, en revanche on en croit pas une seconde à Vanessa Paradis (qui de plus réussit la performance de paraitre moche...).

Reste cependant quelques bonne séquences, notamment grâce au duo Julie Ferrier et François Damiens, mais le tout manque quand même singulièrement de rythme passée la première demie-heure...

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg

  • L'Arnacœur
  • Réalisé par Pascal Chaumeil
  • Durée : 1h45
  • Note : 12/20 (du rythme que diable... du rythme)
  • Vu le 08/04/10

jeudi, 01 avril 2010

L'immortel

L'immortel.jpgBien sûr le scénario est un poil bas de plafond. Bien sûr Richard Berry n'est pas Olivier Marchal.  Bien sûr certaines de violence sont gratuites et dérangeantes (même si la dernière est presque jouissive). Mais cette histoire de vengeance dans le milieu marseillais se laisse voir sans déplaisir.

Si Jean-Pierre Daroussin est un peu sous-employé, Marina Foïs trouve enfin un rôle dramatique à la hauteur de son talent, comme le prouve la scène d'interrogatoire face à Jean Reno qui finit presque par se caricaturer, tout comme Kad Merad peu crédible en grand méchant.

Fiche technique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • L'immortel
  • Réalisé par Richard Berry
  • Durée : 1h58
  • Note : 14/20 (un bon polar à la française)
  • Vu le 01/04/10

 

samedi, 13 février 2010

Une exécution ordinaire

Une exécution ordinaire.jpgLes derniers jours de Staline vus par le prisme de sa relation, ambiguë, avec une jeune médecin aux dons de magnétiseuse. En voilà une bonne idée, surtout avec un casting de choix... sur le papier. Parce que voilà, André Dussollier ne parvient jamais réellement à rendre l'ampleur du monstre qu'était le dictateur soviétique. Reste tout de vrai climat angoissant de dictature, renforcé par une lumière jaunâtre qui à elle seule incarne l'URSS des années 1950.

Mention spécial à Édouard Baer, jamais aussi bon que lors qu'il joue tout en retrenue.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg

  • Une exécution ordinaire
  • Réalisé par Marc Dugain
  • Durée : 1h45
  • Note 13/20 (surtout pour l'atmosphère)
  • Vu le 13/02/10

mardi, 29 décembre 2009

Arthur et la vengeance de Maltazard

Arthur etma vengeance de Maltazard.jpg

Côté visuel, il n'y a rien à redire : comme dans le 1er opus, Luc Besson maitrise totalement son sujet. Même les scènes "réelles" sont un peu moins tartes que prévues (mais c'est vrai qu'on partait de loin). En revanche, ce deuxième épisode manque sérieusement de peps au niveau du scénario... à croire qu'il n'a pour seule vocation de servir prologue au prochain épisode. Dommage...

Mais vivement la suite (et fin ???) quand même.

Fiche technique

medium_po-malMu.jpg

  • Arthur et la vengeance de Maltazard
  • Réalisé par Luc Besson
  • Durée : 1h34
  • Note : 12/20 (Dis Monsieur Luc, le ciné c'est mieux avec un scénar...)
  • Vu le 29/12/09