Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 mars 2010

Soul Kitchen

Soul Kitchen.jpgUne première heure de pure comédie... puis une dernière demi-heure un peu poussive et nettement moins drôle. Mais quoi qu'il en soit les personnages sont attachants et certaines situations irrésistibles. Bref Faith Akin réussit haut la main son pari, casse-gueule, de passage à la comédie !!!

Mention spéciale à Birol Ünel en cuistot spécialiste du lancé de couteau.

medium_ca-le-faitMu.jpg

Fiche technique

  • Soul Kitchen
  • Réalisé par Faith Akin
  • Durée : 1h39
  • Note 14/20 (une comédie par le réalisateur de Head On, c'était pas forcement gagné d'avance...)
  • Vu le 28/03/10

samedi, 27 mars 2010

The ghost writer

The ghost writter.jpgDans sa vie privée, Roman Polanski est très probablement condamnable quoi qu'en dise notre lamentable ministre de la Culture. Mais en tant que cinéaste, il reste un grand artiste et nous le prouve une nouvelle fois avec film d'une cruelle actualité.

Il est difficile de ne pas voir un mélange de George W Bush et de Tony Blair dans le personnage d'Adam Lang, parfaitement joué par Pierce Brosnan. Il est cependant à des années-lumière de la performance d'Ewan McGregor qui de film en film confirme qu'il sait tout joué avec brio.

Mention spéciale au climat oppressant et angoissant que Polanski instaure un peu plus à chaque plan, notamment le très truffaldien plan séquence du "passage de mot".

Fiche techniquethumb_topMu.jpg

  • The Ghost writer
  • Réalisé par Roman Polanski
  • Durée : 2h08
  • Note :  16/20 (un suspense solide)
  • Vu le 26/03/10


samedi, 06 février 2010

Sherlock Holmes

19227477.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20100118_064233.jpgGuy Ritchie réussit au la main son pari fou : dépoussiérer le mythe Sherlock Holmes en le faisant entrer dans le 21e siècle. Il est pour cela aidé par un duo d'enfer : Robert Downey Jr, parfait en Holmes déjanté mais génial, et Jude Law, qui trouve y son meilleur rôle depuis... ses débuts, forment un "vieux couple" d'anthologie.

En dépit de quelques petites incohérences (dont on se fiche éperdument face au rythme effréné de l'histoire et des enchaînement de scènes d'action), le film ne faiblit jamais malgré ses plus de deux heures... et annonce d'ores et déjà une suite bien méritée.

Et quel plaisir de revoir, pour trois trop courtes scènes, la superbe et délicieuse Kellly Reilly !!!

Fiche techniquethumb_topMu.jpg

  • Sherlock Homes
  • Réalisé par Guy Ritchie
  • Durée 2h08
  • Note : 16/20 (popcorn movie et fier de l'être !!!)
  • Vu le 06/02/10

dimanche, 03 janvier 2010

Les contes de l’âge d’or (Amintiri din Epoca de Aur)

Les contes de l'age d'or.jpg

Pour Georges Marchais, repris en exergue sur l'affiche française du film, "le bilan des pays communistes est globalement positif". Ce film démontre, s'il en était encore besoin, que le PCF avait tout faux, en présentant quatre légendes urbaines de la fin de l'ère Ceausescu assaisonnées avec un humour un poil désespéré sur l'absurdité d'un régime à bout de souffle. Et c'est peu dire que tout le monde en prend pour son grade (y compris VGE !!!).

Mention spéciale à l'histoire du photographe de presse et de la retouche de photo qui sonne tellement vraie aujourd'hui encore, y compris dans la France de Nicolas Sarkozy...

Dommage que la version sortie en salle soit amputée de deux contes...

Fiche tehcnique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • Les contes de l’âge d’or (Amintiri din Epoca de Aur)
  • Réalisé par
  • Durée : 1h20
  • Note : 15/20 (vivement un DVD "version longue")
  • Vu le 03/01/010

 

 

mardi, 29 décembre 2009

Les chats persans (Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh)

Les chats persans.jpg

Quel est ce pays où, en 2009, il faut une autorisation pour jouer du rock sous peine de finir en prison ? L'Iran de Mahmoud Ahmadinejad bien sûr. En plus de faire découvrir la musique underground de Téhéran, le principal intérêt de ce film au scénario bien mince - mi docu, mi fiction - est de (dé)montrer que la jeunesse iranienne aspire à vivre les rêves de son âge... jusqu'à en mourir.

Mention spéciale à la très jolie Negar Shaghaghi, dont le porté de foulard ne masque en rien ni ses cheveux, ni sa volonté de vivre, est à elle seule une gifle à la figure des mollahs !!!

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg

  • Les chats persans (Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh)
  • Réalisé par Bahman Ghobadi
  • Durée : 1h41
  • Note : 13/20 (Mort à la censure des intégristes religieux !!!)
  • Vu le 29/12/09