Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 11 février 2012

Tinker, Tailor, Soldier, Spy (La taupe)

La TaupeUn grand film d'espions ne passe pas forcément pas des courses poursuites, des gadgets et un héros charismatique. Un Gary Oldman vieillissant et des archives poussiéreuses dans dans l'Angleterre des années 70 font largement l'affaire.

Ce n'est d'ailleurs pas la moindre des performances de ce film parfaitement léché au niveau de la mise en scène que de devenir de plus ne plus passionnant au fur et à mesure que les dialogues s'allongent et que le rythme baisse.

Mention spéciale à Benedict Cumberbatch : le Sherlock Holmes 2.0 de la série de la BBC est la véritable révélation du film au milieu d'un casting 5 étoiles !

Fiche techniquethumb_topMu.jpg

  • Tinker, Tailor, Soldier, Spy (La taupe)
  • Réalisé par Tomas Alfredson
  • Durée : 2h07
  • Note : 16/20 (un grand film de genre)
  • Vu le 11/02/12

vendredi, 27 janvier 2012

Sherlock Holmes : A Game of Shadows (Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres)

Sherlock Holmes 2On prend les mêmes et on recommence... en plus fou, plus grand, plus rapide, plus déjanté ! Et le pire c'est que ça marche !

Guy Ritchie ne recule devant rien, au risque de parfois en faire un poil trop au niveau des effets numériques et autres ralentis, mais son film, porté par le duo magique Robert Downey Jr et Jude Law, se laisse voir avec un réel plaisir. Au point qu'on en redemande !

Et puis que c'est agréable de retrouver (enfin), la splendide Kelly Reilly... même un trop court rôle.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • Sherlock Holmes : A Game of Shadows (Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres)
  • Réalisé par Guy Ritchie
  • Durée : 2h07
  • Note : 15/20 (vivement le 3 !!!)
  • Vu le 27/01/12

jeudi, 29 décembre 2011

Le Havre

Le HavreC'est peu de dire qu'Aki Kaurismäki a son propre univers fait de trognes improbables dans une époque et des décors hors du temps (bien que fortement teintés d'années 50/60 dans le cas présent). Et le pire c'est que la magie d'Aki fonctionne à chaque fois ! Il faut dire qu'avec la ville du Havre il a trouvé un terrain de jeu à sa (dé)mesure.

Cette fable sur la générosité et l'amitié est d'autant plus forte qu'elle fait raisonner le présent (la chasse aux sans-papiers version Guéant) et le passé (les dénonciations dignes de l'Occupation)... et quelque chose nous dit que ce n'est pas fortuit.

Mentions spéciale à Jean-Pierre Darrousin dans le superbe rôle d'un flic au grand cœur.

En revanche, quelle tristesse de voir dans état de délabrement est aujourd’hui Jean-Pierre Léaud...

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • Le Havre
  • Réalisé par Aki Kaurismäki
  • Durée : 1h33
  • Note : 15/20 (Kaurismäki appuie là où ça fait mal, mais avec poésie)
  • Vu le 29/12/12

Shame

ShameSans mauvais jeu de mots, quoi que(ue), sur le plan formel ce film est très léché. Pour le reste, dieu que c'est chiant : Brandon baise (sans exclusive de sexe, de position ou de nombre), Brandon se branle (partout), Brandon mate des pornos sur le web (en mangeant de bouffe chinoise)... et c'est à peu près tout. En plus Brandon a de gros problèmes relationnels (mais pas uniquement) avec sa sœur. Sans oublier que les scènes de sexe sont crues mais pas une seconde érotique.

Même si que Michael Fassbender et Carey Mulligan forment un duo d'acteurs haut de gamme, les meilleurs scènes sont incontestablement les plans nocturnes de New York.

Fiche techniquemedium_bofMu.jpg

  • Shame
  • Réalisé par Steeve McQueen
  • Durée : 1h38
  • Note : 09/20 (comme quoi le cul peut être triste et chiant...)
  • Vu le 29/12/11

lundi, 26 décembre 2011

Carnage

CarnageLe problème du théâtre filmé est souvent de se retrouver le cul entre deux chaises... et même Polanski ne parvient totalement à s'en sortir avec l'arrivée l'impression que ce film d'une heure vingt est interminable.

Heureusement sa maitrise du huis-clos, le scénario et le casting (à l'exception notable de Jodie Foster dont on assiste dans la seconde partie du film au naufrage en direct) font de ce film une très agréable charge contre le politiquement correct et la bonne conscience de gauche.

Mention spéciale au couple Kate Winslet, aussi bonne pour vomir que pour jouer la bourgeoise ivre, et Christoph Waltz, en avocat cynique "marié" son Blackberry.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • Carnage
  • Réalisé par Roman Polanski
  • Durée : 1h20
  • Note : 13/20 (ça donne envie de voir la pièce)
  • Vu le 26/12/11