Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 mai 2007

A casa nostra

3c4c867c287fca0dbe775f9197920b53.jpgHistoires d'argent et d'amour dans l'Italie d'aujourd'hui. Des plus touchantes au plus sordides ces tranches de vie sont filmées avec un naturalisme qui n'est pas sans rappeler les grands maîtres du cinéma réaliste italien d'après guerre. Dommage qu'en dépit du talent des acteurs, et du charme de Valeria Golino, on ait du mal à rester captivé de bout en bout par le sujet.
Mention spécial à la performance de Luca Zingaretti bluffant en homme d'affaires véreux plus vrai que nature.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
A casa nostra
Réalisé par Francesca Comencini
Durée : 1h39
Note 13/20 (un premier pas vers le retour du néoréalisme italien ???)
Vu le 26/05/07

mardi, 08 mai 2007

Mr Bean's holiday (Les vacances de Mr Bean)

medium_Mr_Bean.jpg
Le cousin anglais bête et méchant de Monsieur Hulot revient sur les écrans et débarque en France. Au programme, humour en anglais, souvent purement visuel, parfois drôle et pas toujours léger. Même si cette succession de saynètes inégales nuit parfois à l'unité du film, l'ensemble reste malgré tout plaisant à défaut d'être hilarant.
Mention spéciale aux gest stars, Jean Rochefort et Willem Dafoe, dont le vrai faux film cannois est un régal.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Mr Bean's holiday
Réalisé par Steve Bendelack
Durée : 1h30
Note : 13/20 (Mr Bean is always Mr Bean)
Vu le 08/05/07

vendredi, 27 avril 2007

Love and other disasters (Love et ses petits désastres)

medium_Love.jpg
Quand le réalisateur du faussement sulfureux In bed with Madonna se met à la comédie romantique à l'anglaise cela donne… une comédie romantique à l'anglaise dans la plus pure tradition du genre avec, dans le désordre, amourettes contrariées, happy-end sur fond de grand amour, galerie de copains et copines déjantés. Bref ça se laisse voir et s'oublie aussi vite.
Double mention spéciale : à la théorie du pet de l'amour développée par la psy et aux deux gest stars…

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Love and other disasters (Love et ses petits désastres)
Réalisé par Alek Keshishian
Durée : 1h30
Note : 12/20 (on est encore loin de Notting Hill...)
Vu le 27/04/07

dimanche, 22 avril 2007

Sunshine

medium_Sunshine.jpg
Et Danny Boyle inventa le navet intersidéral !!!
Tout est à jeter dans le film aussi mauvais que prétentieux et enfin de compte pitoyable. Si au moins il s'agissait d'une parodie avouée (ce qui pourrait être le cas avec les scènes dignes d'un mauvais Freddy avec le tueur psychopathe brûlé), mais même pas. Sans parler du happy end niais à souhait après 1h40 de gloubbyboulga scientifico-mystique…

Fiche techniquemedium_a-chierMu.jpg
Sunshine
Réalisé par Danny Boyle
Durée : 1h40
Note : 03/20 (Danny Boyle aurait mieux fait se payer un scénario plutôt que des effets spéciaux)
Vu le 22/04/07

jeudi, 19 avril 2007

Goodbye Bafana

medium_Goodbye_bafana.jpg
La performance réussie par ce film n'est pas mince : être aussi stupide et manichéen que l'Apartheid en séparant le monde en deux catégories hermétiques l'une à l'autre. D'un côté les gentils, très gentils et intelligents et de l'autre les méchants, aussi méchants que bêtes.
Le seul intérêt de ces deux longues heures (d'autant plus longues que la réalisation est d'une mollesse à toute épreuve) est la mise en parallèle de la déliquescence du régime avec l'amélioration des conditions de détentions de Mandela.

Fiche techniquemedium_bofMu.jpg
Goodbye Bafana
Réalisé par Bille August
Durée : 1h58
Note : 10/20 (quand l'Histoire est plus forte qu'un film)
Vu le 19/04/07