Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 février 2006

Les bronzés 3, amis pour la vie

medium_Les_bronzes_3.3.jpg
Disons-le tout net, ce n'est pas la poilade annoncée, loin de là. Bien sûr, on savait que le challenge à relever était énorme, voire impossible; pour autant qu'il est dommage que ce film tant attendu ne soit pas drôle...
Reste que, 27 ans après, il est tout de même agréable de retrouver les bronzés tels qu'ont les avaient laissés : aussi beaufs, aussi bêtes et tellement plus méchants... même si l'humour décapant du numéro 2 manque cruellement, une fois passée la joie des retrouvailles.
Un moment d'anthologie cependant : qu'il est jouissif de voir l'ultra-sarkozyste Christian Clavier se faire reconduire à la frontière comme un vulgaire sans-papier albanais.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Les bronzés 3, amis pour la vie
Réalisé par Patrice Lecomte
Durée : 1h32
Note : 13/20 (certes le film ne répond pas à toutes attentes légitiment suscitées, mais certaines répliques sont appelées à devenir cultes...)
Vu le 04/02/06

dimanche, 29 janvier 2006

The libertine (Rochester, le dernier des libertins)

medium_Rochester.jpg
Johnny Depp en libertin débauché, quel programme alléchant ! Sans surprise, le film ne tient que grâce à la performance une nouvelle fois irréprochable de l'acteur qui a cette rare capacité à hypnotiser la caméra quels que soient son rôle et la qualité du scénario. Pour le reste, si la photo est superbe (ah, les éclairages à la bougie…), le film reste trop proche du théâtre filmé ce qui entraîne à la longue une certaine lassitude.
Mention spéciale à Kelly Reilly (présente sur tous les fronts en ce mois de janvier, et c'est tant mieux !) en catin confidente au grand, cœur : sa présence illumine les trop rares scènes lors desquelles elle apparaît.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
The libertine (Rochester, le dernier des libertins)
Réalisé par Laurence Dunmore
Durée : 1h55
Note 13/20 : (même en lisant le bottin, Johnny Depp resterait l'acteur le plus charismatique de sa génération)
Vu le 29/01/06

samedi, 28 janvier 2006

Brokeback mountain (Le secret de Brokeback mountain)

medium_Brokeback_mountain.jpg
Ouf, on a retrouvé Ang Lee ! Après le désastreux et lamentable Hulk, il fallait avoir la foi pour encore croire dans le talent du réalisateur taiwanais,,mais bien aidé par un casting impeccable (dont la superbe Linda Cardellini, bien connu des fans de série Urgences, dans un second rôle), Ang Lee livre un film visuellement superbe (ah, les paysages du Wyoming...) et maîtrisé de bout en bout, au service d'une belle histoire d'amour. Sans jamais tomber dans la caricature ou la facilité concernant les relations entres les deux cow-boys homos, le film dresse le portrait tout en nuances d'une certaine Amérique.
Un regret majeur cependant, avec une telle histoire, c'est dommage de si peu faire passer l'émotion…

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Brokeback mountain (Le secret de Brokeback mountain)
Réalisé par Ang Lee
Durée : 2h14
Note : 13/20 (sans tomber dans le mélo, il aurait quand même fallu de l'émotion)
Vu le 28/01/06

vendredi, 20 janvier 2006

Pride and prejudice (Orgueil et préjugés)

medium_Pride_and_prejudice.jpg
Pour inaugurer ce blog, place au film britannique de l'année… enfin d'après les critiques et les spectateurs d'outre-Manche. Un peu long et lent, mais pas mal…
Keira Knightley est superbe et fait preuve – pour ceux qui osaient encore en douter – d'un réel talent d'actrice. Mais pourquoi ne l'affubler que de robes de clocharde ???
En revanche, Matthew MacFadyen, avec un charisme digne d'une palourde, est un bien piètre Mr Darcy.
Mention spéciale à Donald Sutherland en papa gâteau et protecteur de ses filles et à la superbe Kelly Reilly qui débute enfin la carrière qu'elle mérite.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Pride and prejudice (Orgueil et préjugés)
Réalisé par Joe Wright
Durée : 2h05
Note : 13/20 (pour Keira Knightley)
Vu le 20/01/06