Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 avril 2006

Inside man (L'homme de l'intérieur)

medium_Inside_man.jpg
Un grand Spike Lee et un grand trio d'acteurs (Denzel Washington, Clive Owen et Jodie Foster) ne peuvent donner qu'un grand film. Cette histoire de braquage de banque et de prise d'otages réussi à garder son intensité jusque-là la dernière seconde, tout en évitant les baisses de rythme. Du grand art, pour le réalisateur New-yorkais, qui renoue ainsi avec son meilleur niveau.
Mention spéciale à Clive Owen, qui de film en film s'affirme comme l'acteur du moment.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Inside man (L'homme de l'intérieur)
Réalisé par Spike Lee
Durée : 2h10
Note : 16/20 (un film de genre totalement revisité et remis au goût du jour)
Vu le 14/05/06

dimanche, 09 avril 2006

Jean-Pihilippe

medium_Jean-Philippe.jpg
Une idée amusante (une France sans Johnny) pour un résultat inégal, mais relativement drôle. Côté acteurs, Fabrice Luchini, comme à son habitude, en fait des tonnes mais avec talent, alors que Johnny n'est jamais aussi convaincant que sur scène lorsqu'il joue à être… Johnny. Le reste du temps, en dépit de ses efforts il démontre qu'il n'est pas un acteur.
Mentions spéciales aux guest stars (notamment Jean-Claude Camus) qui acceptent de s'autoparodier et surtout à l'apparition de Bernard Frédéric.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Jean-Pihilippe
Réalisé par Laurent Tuel
Durée : 1h30
Note : 14/20 (on a tous quelque en nous de Johnny… même si on refuse de se l'avouer)
Vu le 09/06/04

dimanche, 02 avril 2006

Le passager

medium_Le_passager.jpg

Une belle chronique douce-amère sur le deuil, la famille et le mensonge. Évidemment ce n'est pas le film de l'année, mais tant la réalisation que l'interprétation (Eric Caravaca, également réalisateur, et Julie Depardieu, décidément partout en ce moment, sont parfaits) font cette histoire bâtie autour de l'absence un agréable moment de cinéma.
Comme quoi le cinéma français peut être bon en dehors des comédies et des films d'auteurs à tendance intello…

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Le passager
Réalisé par Éric Caravaca
Durée : 1h25
Note : 14/20 (on se laisse agréablement porter par le faux rythme de cette chronique française)
Vu le 02/04/06

Derailed (Dérapage)

medium_Derapage.jpg
Une banale histoire d'adultère qui tourne au chantage et à l'angoisse. Ce film ne mérite pas d'avoir été éreinté par la critique comme ce fut le cas à sa sortie : en effet, sans être génial, le scénario se tient et l'histoire est portée par un Clive Owen qui s'affirme de film en film comme un grand acteur.
Seule déception et incompréhension : pourquoi Vincent Cassel (qui en plus surjoue comme c'est pas permis) a-t-il accepté le rôle ô combien caricatural du très méchant truand français ?

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Derailed (Dérapage)
Réalisé par Mikaël Hafstrom
Duré : 1h47
Notre : 13/20 (un bon thriller, mais pourquoi le grand méchant est-il français ?)
Vu le 02/04/06

dimanche, 05 mars 2006

Breakfast on Pluto

medium_Breakfast_on_Pluto.jpg
Belle fable déjantée et parfois poétique autour de la différence (sexuelle) avec en toile de fond l'Irlande des années 60/70. Cillian Murphy est parfait dans le difficile rôle du travesti au grand cœur. Mais que dire du plaisir de retrouver les principaux acteurs irlandais du moment (Liam Neeson en tête, habité par son rôle de prêtre) dans des seconds rôles taillés pour eux.
Il faut cependant accepter de rentrer totalement dans le film sans se soucier des rebondissements abracadabrantesques et de se laisser porter par le faux rythme de l'ensemble, sinon gare à l'ennui.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Breakfast on Pluto
Réalisé par Neil Jordan
Durée : 2h02
Note : 14/20 (sans doute le meilleur film sur le sujet depuis Hedwig and the angry inch)
Vu le 05/03/06