Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 23 septembre 2007

La vérité ou presque

64fd2a0a810a6fbfb0680b94fab7830f.jpg
Si vous recherchez une bonne grosse comédie française sur la confusion des sentiments, vous pouvez passer votre chemin. En revanche si recherchez un film plutôt fin, mais pas prise de tête pour autant, sur l'usure du mariage, bonne pioche. Bien sûr, il ne faut s'attendre à voir le genre révolutionné, mais les acteurs excellents, même Karine Viard c'est dire (!!!), emmenés par un André Dussollier des très grands jours, permettent de passer un bon moment.
Mention spéciale à François Cluzet en hétéro-beauf attiré par un homme…

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
La vérité ou presque
Réalisé par Sam Karmann
Durée : 1h35
Note : 14/20 (ah la voix grave de Sam Karmann…)
Vu le 23/09/07

samedi, 22 septembre 2007

Mio fratello è figlio unico (Mon frère est fils unique)

6af9f496c9b0eaa50bd8cb54802bfee7.jpg
L'Italie des années 1960 vue par le prisme des destins croisés de deux frères et de leur engagement politique entre communisme et fascisme. De bons acteurs, dont la superbe Diane Fleri, un bon scénario, mais quel dommage que l'on ne s'attache pas aux personnages au point de presque finir par les trouver antipathiques…
Mention spéciale à la version hilarante de bêtise de l'Hymne à la joie de Beethoven "défascisée"…

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Mio fratello è figlio unico (Mon frère est fils unique)
Réalisé par Daniele Luchetti
Durée : 1h52
Note : 13/20 (il manque juste une étincelle pour faire un grand film comme Romanzo criminale)
Vu le 22/09/07

dimanche, 02 septembre 2007

4 Luni, 3 Saptamini Si 2 Zile (4 mois, 3 semaines et 2 jours)

74a1394fa2984f7a23b3dd840ca45c77.jpg
Chronique d'un avortement clandestin ordinaire dans la Roumanie de Ceausescu. Après une première demi-heure magistrale à la limite du documentaire, l'histoire devient de plus en plus oppressante et sordide autour de l'avortement lui-même, mais nous offre tout de même une grandiose scène de repas familial au sein de "bourgeoisie" de l'époque...
Mention spéciale à Anamaria Marinca qui sous ses faux airs de Sandrine Bonnaire est la véritable révélation de cette
Palme d'or !!!

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
4 Luni, 3 Saptamini Si 2 Zile (4 mois, 3 semaines et 2 jours)
Réalisé par Cristian Mungiu
Durée : 1h53
Note : 14/20 (A côté, La vie des autres passe pour une aimable comédie...)
Vu le 02/09/07

vendredi, 24 août 2007

Hairspray

0b113197a3b8133bfd1a8543bfaeedf6.jpg
Ça pétille comme du coca (pas light du tout) !!!
C'est acidulé comme un bonbon sucré !!!
C'est coloré comme feu d'artifice !!!
Et le tout cela est bien plus subversif qu'il yparait. En effet derrière la comédie musicale et la performance de John Travolta travesti en femme au foyer obèse, se cache un véritable hymne à la tolérance et une dénonciation de tous les racismes.
Mention spéciale à la très courte apparition clin d'oeil de John Waters… en exhibitionniste !!!

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Hairspray
Réalisé par Adam Shankman
Durée : 1h53
Note : 14/20 (un vraie comédie musicale XXL)
Vu le 24/08/07

dimanche, 12 août 2007

La fille coupée en deux

df7bcc56780279db44a28a075b40ade0.jpg
Ce qu'il y a de bien, ou de dommage, avec les films de Claude Chabrol, c'est, que comme avec ceux de Woody Allen (avec qui il partage une régularité quasi métronomique de sortie), on pourrait toujours en dire la même chose. A savoir qu'un Chabrol même moyen n'est jamais un mauvais film. Surtout quand il est porté par deux aussi bons acteurs que Benoît Magimel grandiose en "pauvre petit garçon riche" mal dans sa tête et François Berléand en auteur à succès érotomane, qui à eux deux éclipsent totalement Ludivine Sagnier.
Quel dommage que tout cela soit en grande partie gâchée par une fin inepte…

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
La fille coupée en deux
Réalisé par Claude Chabrol
Durée : 1h55
Note : 13/20 (le sexe et l'argent mèneront toujours la bourgeoisie de province)
Vu le 12/08/07