Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 octobre 2007

Control

b4a1f57bd63038e249dc4072d7cd92df.jpg
Anton Corbijn est l'un des plus grands, voire le meilleur, photographe de rock de ces 30 dernières années et cela transparaît à chaque plan étudié et beau comme une photo. Le choix du noir et blanc, en plus de recréer l'ambiance grisâtre de la Grande-Bretagne des années 1970, renforce le côté esthétique du film au point que l'on a par moments l'impression (peut-être justifiée) d'évoluer à l'intérieur de pochettes d'albums (notamment ceux de U2 dans les années 80, photographiés par… Anton Corbijn).
Pour le reste, rarement la dépression a aussi bien été rendue à l'image sans jamais s'apitoyer sur le personnage principal ni vouloir le rendre sympathique.
Mention spéciale à Samantha Morton, parfaite (comme toujours) en épouse délaissée.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Control
Réalisé par Anton Corbijn
Durée : 1h59
Note : 14/20 (question de génération sans doute, mais le même film sur Kurt Cobain m'aurait plus marqué…)
Vu le 02/10/09

samedi, 29 septembre 2007

Seconde séance : 99 F

1427eb6d8cea9d34be46a64a07e467f8.jpg
Au-delà de la réalisation survoltée (dopée ???) de Jan Kounen et des provocs et petites phrases bien senties sorties tout droit du roman, se cache, par moments, un film romantique sur la perte de l'être aimé. En effet, derrière la satire (le "crachage" dans la soupe ???) du monde de la pub, 99 F le film comme le roman, est en fin compte l'histoire du love story avortée qui tourne à la descente aux enfers.
Mais avant tout, c'est la performance de Jean Dujardin, présent dans quasi tous les plans, qui est à saluer.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
99 F
Réalisé par Jan Kounen
Durée : 1h45
Note : 14/20 (99 F ou 14,99 E, vivement le DVD en espérant de nouvelles fins alternatives)
Revu le 29/09/07

vendredi, 28 septembre 2007

Before the Devil Knows You're Dead (7h58 ce samedi-là)

f5e7c6960a5c5cbc13093236ca0a8fc1.jpg
Du haut de ses 83 ans, Sidney Lumet n'en reste pas moins d'une étonnante modernité. C'est en grande partie grâce à son talent derrière la caméra que ce braquage foireux et foiré, entrepris pars des escrocs à la petite semaine, vaut bien mieux qu'une simple série B. Sans oublier qu'il peut compter sur un casting hors norme avec Ethan Hawke, Albert Finney et surtout le toujours génial Philip Seymour Hoffman
Mention spéciale à la scène d'ouverture qui a du faire frémir la censure américaine : une levrette il fallait oser !!!

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Before the Devil Knows You're Dead (7h58 ce samedi-là)
Réalisé par Sidney Lumet
Durée : 1h58
Note : 14/20 (si quelqu'un peux m'expliquer le rapport entre le titre et sa traduction française...)
Vu le 28/09/07

jeudi, 27 septembre 2007

99 F

1427eb6d8cea9d34be46a64a07e467f8.jpg
Jean Dujardin ne joue pas Frédéric Beigbeder, il est Frédéric Beigbeder. Pour s'en convaincre la scène de la glace suffit amplement. L'auteur hante d'ailleurs le film, et pas uniquement du fait de ses apparitions clin d'œil, tant les extraits du livre en voix off collent aux images. Mais pourtant, il s'agit bel et bien d'un film de Jan Kounen avec ses qualités (sa vista derrière la caméra) mais aussi ses défauts (son obsession du chamanisme).
Mention spéciale à la mention finale précédent le générique qui fait froid dans le dos.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
99 F
Réalisé par Jan Kounen
Durée : 1h45
Note : 14/20 (pub volontaire ou pas, ça donne envie de relire le livre…)
Vu le 27/09/07

dimanche, 23 septembre 2007

Waitress

3fa3dce4086458abf20a091381d16179.jpg
Il flotte comme une douce odeur de tarte sortant du four tout au long de cet ovni, couleur bonbon acidulé, cinématographique. Et heureusement : sans cela l'histoire aurait très vite pu tourner au sordide tant la vie le Jenna est misérable avec son mari qui postule pour le titre, ô combien convoité, de "plus gros connards du monde"… Mais miracle du cinéma, on ressort néanmoins avec le sourire.
Mention spéciale aux tartes, dont certaines totalement improbables dans leur composition, qu'invente l'héroïne en fonction des événements qui jalonnent sa vie.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Waitress
Réalisé par Adrienne Shelly
Durée : 1h47
Note : 14/20 (on reprendrait bien une part de tarte douce-amère…)
Vu le 22/09/07