Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 février 2009

Revolutionary Road (Les noces rebelles)

Les noces rebelles.jpg
Sam Mendes livre un film très, voire trop, classique, à la limite de l’exercice de style (réussi cependant sur le plan formel) autour d’un sujet intemporel : un couple qui ne s’aime plus, souffre, s’étiole, puis se déchire. Heureusement Leonardo DiCaprio est, comme toujours, parfait en mari un peu faible, un peu lâche, mais amoureux de sa femme. Il faudra bien un jour que son talent soit enfin reconnu à sa juste valeur par les Oscar. On ne peut en revanche pas en dire autant de Kate Winslet, une nouvelle fois surévaluée par les critiques…

PS : quelle traduction débile du titre en Noces rebelles qui n’a rien à voir l’histoire et l’ambiance...

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Revolutionary Road (Les noces rebelles)
Réalisé par Sam Mendes
Durée : 2 h
Note : 13/20 (un peu trop old school…)
Vu le 0102/09

samedi, 10 janvier 2009

De l'autre côté du lit

De l'autre coté du lit.jpg
Chère Sophie Marceau,
Merci d’avoir enfin compris que votre talent ne s’exprime jamais mieux quand dans les comédies.
Merci donc d’être enfin revenue au type de films, sans prétention mais attachant qui ont fait votre succès.
Merci enfin d’être toujours aussi belle, voire même encore pus belle qu’à vos débuts.

Pour le reste, sans être un chef d’œuvre, le film est amusant ; en grande partie grâce au casting, Dany Boon et Antoine Duléry en tête.
Mention spéciale à la trop rare Anny Duperey en vieille dame indigne.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
De l’autre côté du lit
Réalisé par Pascale Pouzadoux
Durée : 1h33
Note :14/20 (pour Sophie Marceau… sans qui je n’aurais sans doute jamais aimé le cinéma)
Vu le 10/01/09

dimanche, 04 janvier 2009

Le crime est notre affaire

Le crime est notre affaire.jpg
Derrière le rythme faussement lent et l’intrigue faussement nunuche, comme dans L'heure zéro (dont le film reprend une bonne partie du casting), se cache un film plaisant et amusant qui repose, comme Mon petit doigt m’a dit (dont il reprend les héros) , sur le couple Beresford, nettement moins politiquement correct qu’il y paraît à première vue : en effet Bélisaire, et surtout Prudence, passent leur temps à boire détestent leurs enfants et petits enfants qu’ils font tout pour éviter…
Seule fausse note : un Claude Rich en roule libre qui en fait 1000 fois trop en vieux radin.


Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Le crime est notre affaire
Réalisé par Pascal Thomas
Durée : 1h58
Note : 14/20 (Chrisitie + Thomas + Frot + Dussollier = un bon moment)
Vu le 03/01/09

lundi, 29 décembre 2008

Largo Winch

Largo Winch.jpg
Des courses-poursuites, des bastons, des méchants, des traîtres, des gentils, des rebondissements, des belles filles, des beaux paysages… Pas de doute, Largo Winch fait dans le film d’action à la mode 007. Et force est de constater que pour un film français il est loin d’être ridicule face à ses modèles hollywoodiens.
Bien sûr on ne se fait pas mal au cerveau, mais on passe un bon moment et c’est déjà pas si mal… Bref, du pur divertissement qui a dû coûter fort cher, mais au moins ça se voit à l’écran.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Largo Winch
Réalisé par Jérôme Salle
Durée : 1h48
Note : 14/20 (enfin une adaptation de BD qui vaut le coup d’oeil)
Vu le 29/12/08

jeudi, 20 novembre 2008

Mesrine : L'ennemi public n°1

Mesrine 2.jpg
Ce second volet est consacré à la partie "paillettes" de la vie de Mesrine. La plus connue faite d’évasions spectaculaires, notamment celle de la Santé avec François Besse (Mathieu Amalric parfait vole presque la vedette à Vincent Cassel), de braquages à répétition et de coups médiatiques.
Si la séquence finale, toute en tension alors même que la fin est connue, est une pure merveille, le film, contrairement au premier volet, passe totalement à côté de la réalité sordide des QHS (pire Mesrine prend du bide en prison et entretient des rapports cordiaux, voire amicaux, avec ses matons !!!), élément pour capital pour la compréhension de l’histoire.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Mesrine : L'ennemi public n°1
Réalisé par Jean-François Richet
Durée : 2h10
Note : 14/20 (preuve que les Français savent aussi faire des biopics à l'américaine)
Vu le 20/11/08