Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 14 avril 2009

Duplicity

Duplicity.jpg
Un couple glamourissime.
Des agents doubles, triples, quadruples, voire plus si affinités.
Un film d’espionnage dans le domaine des cosmétiques.
Des espions qui ne tirent pas un coup de feu.
Des rebondissements à la pelle.
Bref tous les ingrédients d’un bon film de divertissement !!!
Le cinéma ça sert aussi à ça : se vider la tête pendant de deux heures sans se faire mal au cerveau.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Duplicity
Réalisé par Tony Gilory
Durée : 2h05
Note : 14/20 (du ciné pop-corn bien fait et sans prétention)
Vu le 13/04/09

dimanche, 15 mars 2009

Welcome

Welcome.jpg
Il est des sujets plus importants que les films qui en traitent. C’est le cas ici avec les migrants de Calais. La partie quasi documentaire est impressionnante et glaçante et rien que pour cela ce film est indispensable. Pour le reste si Vincent Lindon est parfait en monsieur-tout-le-monde dont la vie bascule, Philippe Lioret donne parfois, tout comme ce fut le cas dans Je vais bien ne t’en fais pas , un poil trop dans l’improbable. Mais vu l’importance du sujet, on ne peut que lui pardonner.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Welcome
Réalisé par Philippe Lioret
Durée : 1h50
Note : 15/20 (Monsieur Besson vous feriez mieux de vous taire face à un tel film et de vous occuper humainement des migrants… mais êtes vous encore capable de compassion, vous le traître, qu’on aurait à juste titre appelé "collabo" en 1943 ???)
Vu le 14/03/09

samedi, 28 février 2009

The Wrestler

The wrestler.jpg
Mickey Rourke ! Ce film est un hommage à cet homme et à cet acteur cassé. En dépit de ficelles scénaristiques énormes, Darren Aronofsky, loin d’être manchot avec une caméra, livre un film intense en collant au plus près de son (anti-)héros un peu à manière des frères Dardenne. Et puis les scènes de catch, notamment celle à la limite du sadomasochisme, valent à elles seules le déplacement.
Cependant il manque une âme à ce film pour être parfait… il manque ce plus petit quelque chose qui le différencie par exemple de Rocky Balboa.
Mention spéciale à la BO millésimée Hard rock 80’s !!!

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
The Wrestler
Réalisé par Darren Aranofsky
Durée : 1h45
Note : 14/20 (Mickey Rourke est immortel)
Vu le 28/02/09

lundi, 23 février 2009

Le code a changé

19038545.jpg
Bien sûr, il est toujours possible de bouder son plaisir en relevant le côté un peu artificiel de l’histoire, voire des histoires, ou en regrettant quelques effets un peu faciles pour tirer une larme au spectateur. Mais ce serait oublier bien vite la superbe mécanique et la maîtrise cinématographique de Danièle Thompson qui nous offre une magistrale scène de dîner, plombé, entre (faux) amis. Le tout, comme d’habitude chez elle, avec un casting aussi pléthorique que talentueux, exception faite de l’insupportable Karin Viard.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
Le code a changé
Réalisé par Danièle Thompson
Durée : 1h40
Note 14/20 (pas le chef d’œuvre de l’année, mais on passe assurément un bon moment)
Vu le 22/02/09

dimanche, 08 février 2009

LOL (laughing out loud) ®

Lol.jpg
Impossible d’échapper à la comparaison avec La Boum : même sujet, les premiers émois d’une ado parisienne, et même actrice, Sophie Marceau (devenue 28 ans après la maman). Et il faut reconnaître que la magie de ce style de film opère encore et toujours. Même si les adolescentes portent désormais des strings, se rasent le pubis et communiquent par portable et MSN Messenger, un premier amour reste un premier amour, en 2009, comme en 1980…
Bref, au-delà des inévitables stéréotypes et facilités scénaristiques, Lisa Azuelos nous livre un très sympathique film générationnel et offre à Sophie Marceau son meilleur rôle depuis des lustres…
Mention spéciale à la scène hilarante du poulet (qui rappelle celle du parquet de chips au ciné dans La Boum).

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
LOL (laughing out loud) ®
Réalisé par Lisa Azuelos
Durée : 1h47
Note : 15/20 (Dreams are my reality…)
Vu le 07/02/0