Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 29 novembre 2009

Zombieland (Bienvenue à Zombieland)

Zombieland.jpg

Rien de moins que le meilleur film de zombies depuis Shawn of the Dead, dont il serait un peu le petit frère made in US. Il n'y a en effet pas grand chose à jeter dans cette parodie de haut vol, de la scène d'intro au ralenti sur du Metallica à donf, au jeu déjanté de Woody Harrelson, en passant par les règles de survie du (anti) héros. Bref un bon moment assuré, garanti 100% sans prise de tête !

Mention spéciale au caméo de l'année, voire de la décennie !!!

Fiche technique

  • Zombieland (Bienvenue à Zombieland)

    medium_ca-le-faitMu.jpg

  • Réalisé par Ruben Fleischer
  • Durée : 1h20
  • Note : 16/20 (A hurler de rire)
  • Vu le 29/11/09

samedi, 14 novembre 2009

The Imaginarium of Doctor Parnassus (L'Imaginarium du Docteur Parnassus)

L'imaginarium du docteur Parnassus.jpg

Pour ceux qui en doutaient encore, Terry Gilliam ne vit définitivement pas dans le même monde que nous. Et son dernier film, dont on se demande encore comment il est parvenu à le faire financer, vient en apporter la preuve définitive. C'est tout son univers qui y réuni, sans jamais se soucier du spectateur. Mais là où la magie opère c'est bien que pendant deux heures, sans toujours bien comprendre où il veut en venir, on se laisse bercer par la folie douce de l'ex Monty Python.

Bien sûr il est également impossible de faire abstraction du fait qu'il s'agit du dernier film de Heath Ledger... avec ce drôle de sentiment que sans son "remplacement" par trois acteurs, dont un Johnny Depp largement sous employé, le film aurait sans doute était moins intéressant...

Fiche technique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • The Imaginarium of Doctor Parnassus (L'Imaginarium du Docteur Parnassus)

  • Réalisé par Terry Gilliam
  • Durée : 2h02
  • Note : 14/20 (Osez entrer dans l'imaginarium du docteur Gilliam)
  • Vu le 14/11/09

vendredi, 30 octobre 2009

Micmacs à tire-larigot

micmac.jpg

Un film de Jean-Pierre Jeunet ne ressemble à rien d'autre qu'à un film de Jean-Pierre Jeunet... et c'est tant mieux !!! Surtout quand, sans rien perdre de son univers visuel, il parvient à insérer (enfin) une histoire dans le présent. Eh oui, on voit des téléphones portables et de voitures modernes dans ce film (Libé et les Inrocks vont avoir du mal à le qualifier de pétainiste...). Et comme d'habitude, le casting est au poil avec un subtil mélange entre habitués et petits nouveau.

Si Dany Boon s'en sort très bien, mention spéciale à Omar Sy et à son stock d'expressions improbables...


Fiche technique

medium_ca-le-faitMu.jpg

  • Micmacs à tire-larigot
  • Réalisé par Jean-Pierre Jeunet
  • Durée : 1h44
  • Note : 16/20
  • Vu le 30/10/09

 

 

mardi, 13 octobre 2009

Le petit Nicolas

 

Nicolas.jpg

Adapter un presque monument national était un pari hautement risqué. Laurent Tirard s'en sort parfaitement quand il colle aux textes de Goscinny - pour les dessins se Sempé c'est une autre paire de manche, mais dans l'ensemble il s'en tire visuellement pas trop mal -, amis se rate lourdement dès qu'il s'en écarte. Il en ressort un bon film familial... qui aurait pu être un très bon film en respectant encore plus l'œuvre original.

Mention spécial aux enfants, plus vrais que nature, ce qui est rare, contrairement aux adultes qui en font souvent des caisses.

Fiche technique

  • Le petit Nicolas
  • Réalisé par Laurent Tirard
  • Durée : 1h30
  • medium_ca-le-faitMu.jpg
  • Note : 14/20 (vu le succès ça sent la suite à plein nez)
  • Vu le 04/10/09

mercredi, 07 octobre 2009

L'affaire Farewell

fare.jpg

Emir Kusturica acteur ne déplairait pas à Emir Kusturica réalisateur tant sa présence est forte devant la caméra dans un rôle que l’on croyait écrit pour lui alors même qu’il s’agit en très grande partie d’une histoire aussi vraie qu’incroyable. Face à lui Guillaume Canet, même si c’est sans doute en partie le rôle qui veut ça) parait d’ailleurs presque éteint.

Et que dire la reconstitution du Moscou du début des années 1980, tant visuellement qu’au niveau de l’ambiance

Fiche technique

  • L’affaire Farewell
  • Réalisé par Christian Carion
  • Durée : 1h53
  • Note : 14/20 (comme quoi on peut faire un bon film d’espionnage sans faire sauter la moitié d’une ville)
  • Vu le 03/10/09

medium_ca-le-faitMu.jpg