Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 29 janvier 2012

L'amour dure trois ans

L'amour dure trois ansEt si au fond Frédéric Beigbeder était en réalité un incorrigible romantique (qui pleure en écoutant du Michel Legrand) ? C'est ce qu'on est en droit de penser à la vue de son premier film : il adapte l'un de ses romans les plus cyniques en aseptisant le côté trash (d'ailleurs un poil démodé) pour nous livrer une excellente comédie romantique. Il reste tout même de quelques saillies "beigbediennes", notamment via les apartés de Gaspard Proust (bluffant en sosie de l'auteur) face caméra où quand Joey Starr embrasse... un homme.

Mais la véritable révélation du film, comme à chacune de ses apparitions, est sans nul doute Louise Bourgoin, de moins en moins ex-Miss météo et de plus en plus excellente comédienne.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • L'amour dure trois ans
  • Réalisé par Frédéric Beigbeder
  • Durée : 1h38
  • Note : 15/20 (Marc Marronnier marchant dans les pas de Hugh Grant... qui aurait cru ?)
  • Vu le 29/01/12

vendredi, 27 janvier 2012

Sherlock Holmes : A Game of Shadows (Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres)

Sherlock Holmes 2On prend les mêmes et on recommence... en plus fou, plus grand, plus rapide, plus déjanté ! Et le pire c'est que ça marche !

Guy Ritchie ne recule devant rien, au risque de parfois en faire un poil trop au niveau des effets numériques et autres ralentis, mais son film, porté par le duo magique Robert Downey Jr et Jude Law, se laisse voir avec un réel plaisir. Au point qu'on en redemande !

Et puis que c'est agréable de retrouver (enfin), la splendide Kelly Reilly... même un trop court rôle.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • Sherlock Holmes : A Game of Shadows (Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres)
  • Réalisé par Guy Ritchie
  • Durée : 2h07
  • Note : 15/20 (vivement le 3 !!!)
  • Vu le 27/01/12

jeudi, 29 décembre 2011

Le Havre

Le HavreC'est peu de dire qu'Aki Kaurismäki a son propre univers fait de trognes improbables dans une époque et des décors hors du temps (bien que fortement teintés d'années 50/60 dans le cas présent). Et le pire c'est que la magie d'Aki fonctionne à chaque fois ! Il faut dire qu'avec la ville du Havre il a trouvé un terrain de jeu à sa (dé)mesure.

Cette fable sur la générosité et l'amitié est d'autant plus forte qu'elle fait raisonner le présent (la chasse aux sans-papiers version Guéant) et le passé (les dénonciations dignes de l'Occupation)... et quelque chose nous dit que ce n'est pas fortuit.

Mentions spéciale à Jean-Pierre Darrousin dans le superbe rôle d'un flic au grand cœur.

En revanche, quelle tristesse de voir dans état de délabrement est aujourd’hui Jean-Pierre Léaud...

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • Le Havre
  • Réalisé par Aki Kaurismäki
  • Durée : 1h33
  • Note : 15/20 (Kaurismäki appuie là où ça fait mal, mais avec poésie)
  • Vu le 29/12/12

lundi, 26 décembre 2011

Le voyage extraordinaire

Le voyage extraordinaireAprès une première partie très intéressante, mais un peu scolaire sur la vie de Méliès, ce documentaire devient rien de moins que passionnant dès qu'il s'attache à raconter l'entreprise un peu (beaucoup ?) folle que fut la restauration de la copie coloriée (et non colorisée) du premier chef d’œuvre du cinéma.

Voir sous nos yeux le sauvetage d'un négatif plus que centenaire à l'aide des dernières technologies de pointe en matière de numérisation fait chaud au cœur... et confirme que le progrès ça a du bon !!!

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

 

Carnage

CarnageLe problème du théâtre filmé est souvent de se retrouver le cul entre deux chaises... et même Polanski ne parvient totalement à s'en sortir avec l'arrivée l'impression que ce film d'une heure vingt est interminable.

Heureusement sa maitrise du huis-clos, le scénario et le casting (à l'exception notable de Jodie Foster dont on assiste dans la seconde partie du film au naufrage en direct) font de ce film une très agréable charge contre le politiquement correct et la bonne conscience de gauche.

Mention spéciale au couple Kate Winslet, aussi bonne pour vomir que pour jouer la bourgeoise ivre, et Christoph Waltz, en avocat cynique "marié" son Blackberry.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg

  • Carnage
  • Réalisé par Roman Polanski
  • Durée : 1h20
  • Note : 13/20 (ça donne envie de voir la pièce)
  • Vu le 26/12/11