Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 août 2011

Impardonnables

ImpardonnablesDommage que l'intrigue soit un peu vaine et finisse par faire paraitre la dernière demie heure interminable... parce que pour le reste, il n'y a pas grand chose à jeter (exceptée Mélanie Thierry, plus boudinée jusqu'au bout de doigts de film en film), que se soit Venise (sublime, forcément sublime), Carole Bouquet (sexuelle comme rarement en dépit d'une coiffure... étonnante) et surtout André Dussollier qui semble incapable d'être mauvais quel que soit le film.

Mention spéciale à Mauro Conte, révélation du film dans un rôle pour le moins ambigu.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg

  • Impardonnables
  • Réalisé par André Téchiné
  • Durée : 1h51
  • Note : 12/20 (ça manque tout de même un peu de souffle)
  • Vu le 21/08/11

Les commentaires sont fermés.