Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 février 2010

Une exécution ordinaire

Une exécution ordinaire.jpgLes derniers jours de Staline vus par le prisme de sa relation, ambiguë, avec une jeune médecin aux dons de magnétiseuse. En voilà une bonne idée, surtout avec un casting de choix... sur le papier. Parce que voilà, André Dussollier ne parvient jamais réellement à rendre l'ampleur du monstre qu'était le dictateur soviétique. Reste tout de vrai climat angoissant de dictature, renforcé par une lumière jaunâtre qui à elle seule incarne l'URSS des années 1950.

Mention spécial à Édouard Baer, jamais aussi bon que lors qu'il joue tout en retrenue.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg

  • Une exécution ordinaire
  • Réalisé par Marc Dugain
  • Durée : 1h45
  • Note 13/20 (surtout pour l'atmosphère)
  • Vu le 13/02/10

Les commentaires sont fermés.