Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 septembre 2008

Faubourg 36

Faubaourg 36.jpgÉvidement tous les décors fleurent bon le carton-pâte, l’histoire et les personnages sont stéréotypés au point d’en devenir malgré eux amusants. Mais rendons hommage à Christophe Barratier : le voir prendre fait et cause pour le Front populaire (même version opérette) après son immonde et indigne ode à la "France moisie" que furent Les choristes de sinistre mémoire est déjà un grand progrès.
Au niveau cinématographique, si on est loin d’un grand film, on ne s’ennuie pas et c’est déjà pas mal… même si pour l’émotion on repassera.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Faubourg 36
Réalisé par Christophe Barratier
Durée : 2h
Note 13/20 (une sympathique fresque mineure)
Vu le 28/09/08

Commentaires

Moi c'est l'émotion qui m'a manquée, mais pour le reste c'est impeccable.
Et pourquoi les Choristes serait une ode indigne et immonde à la France moisie ???

Écrit par : Pascale | dimanche, 28 septembre 2008

@ pascale
les choristes et toute la folie du "c'était mieux avant" m'ont donné envie de vomir : nus faire croire qu'un pensionnat/prison pour mineurs des années 50 était le bonheur c'est une honte... à la limite du révisionnisme !!!

Écrit par : nico2312 | dimanche, 28 septembre 2008

Ah bon ? J'ai pas vu ça du tout moi. Cela dit je ne considère pas ce film comme un grand film et même s'il y en avait qui s'en sortaient, je n'ai pas vu beaucoup de bonheur là dedans. Juste un peu d'évasion avec le chant et un gentil prof qui se fait virer. C'était quand même les tordus qui dominaient là dedans.

Écrit par : Pascale | dimanche, 28 septembre 2008

@ pascale
je reconnais que le film a sans doute était dépassé par le phénomène de société 100% réac et malsain qu'il a engendré...

Écrit par : nico2312 | dimanche, 28 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.