Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 mars 2008

Darjeeling Limited (A bord du Darjeeling Limited)

324981569.jpg
Un superbe court métrage (pas uniquement parce qu’on peut y voir le non moins superbe Natalie Portman nue..), une apparition clin d’œil de Bill Murray puis… plus rien ou presque.
En dépit des efforts louables d’un super trio d’acteurs, Owen Wilson, Adrian Brody et Jason Schwartzman, et de l’indéniable talent de Wes Anderson avec une caméra, il manque un élément capital à ce film : un scénario… Cet oubli fait de ce film une succession de scènes d'une longueur assommante.

Fiche techniquemedium_bofMu.jpg
Darjeeling Limited (A bord du Darjeeling Limited)
Réalisé par Wes Anderson
Durée : 1h47
Note : 9/20 (de très belles images ne suffisent pas à elles seules à faire un bon film…)
Vu le 27/03/08

lundi, 03 mars 2008

Seconde séance : Bienvenue chez les Ch’tis

1354343116.jpg
Un carton au box-office plus que mérité pour cette comédie drôle, parfois même très drôle comme lors de la tournée à vélo, et surtout jamais méchante ni dénigrante (ce qui est rare). Bref, le retour de la vraie bonne comédie populaire à la française, dans le bon sens du terme. Le tout servi par des acteurs au top, notamment les Ch'tis en particulier la mignonne comme tout Anne Marivin, véritable révélation du film…
Mention spéciale au générique autoroutier…

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Bienvenue chez les Ch’tis
Réalisé par Dany Boon
Durée : 1h47
Note : 16/20 (il y a comme un goût de Bourvil de Funès dans ce film)
Revu le 03/03/08

samedi, 01 mars 2008

There will be blood

1830947803.jpg
Un rythme lancinant, calqué sur celui des machines de forage, des images léchées et superbes, et un Daniel Day Lewis habité par son personnage (comme toujours) méritant totalement son Oscar : Pas de doute, on devrait se trouver face à un chef d’œuvre. Hélas, il manque un petit quelque chose (le souffle épique peut-être) au film de Paul Thomas Anderson pour l’empêcher paraître un peu long…
Mention spéciale à Paul Dano, le fils de famille déjantée de Little Miss Sunshine, terrifiant en prêcheur intégriste et halluciné.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
There will be blood
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Durée : 2h38
Note : 14/20 (manque tout de même la magie de Magnolia)
Vu le 01/03/08