Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 mars 2008

There will be blood

1830947803.jpg
Un rythme lancinant, calqué sur celui des machines de forage, des images léchées et superbes, et un Daniel Day Lewis habité par son personnage (comme toujours) méritant totalement son Oscar : Pas de doute, on devrait se trouver face à un chef d’œuvre. Hélas, il manque un petit quelque chose (le souffle épique peut-être) au film de Paul Thomas Anderson pour l’empêcher paraître un peu long…
Mention spéciale à Paul Dano, le fils de famille déjantée de Little Miss Sunshine, terrifiant en prêcheur intégriste et halluciné.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
There will be blood
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Durée : 2h38
Note : 14/20 (manque tout de même la magie de Magnolia)
Vu le 01/03/08

Commentaires

Je suppose que tu as voulu dire "calqué" !!!
pis entre empêcher et paraître il manque un "de"...

Bon j'entendais encore hier dans le poste quelqu'un (je ne sais plus qui) dire que beaucoup disait "on ne dirait pas du untel...", comme s'il fallait que les "créateurs" fassent toujours plus ou moins la même chose pour qu'on les reconnaisse !
Quand tu cesseras de comparer les films les uns avec les autres petit Padawan tu auras fait un grand pas en avant. Je sais que ça risque d'énerver ce genre de remarque, mais tant pis.

Bon, je ne l'ai pas encore vu mais j'y cours dès que possible !

Écrit par : Pascale | dimanche, 02 mars 2008

@ pascale
gagné : ça m'énerve !!!
et je continuerai de comparer, ne serait-ce parce que je ne vois où est le problème !!!

Écrit par : Nico2312 | dimanche, 02 mars 2008

J'ai adoré le jeu de Paul Dano, immense dans le film.
petit bémol à la fin... qui se passe 10 ans après et il n'a pas changé d'un poil d'ado boutonneux pour autant.. mouais.
il manquait bien quelquechose à ce film pour surpasser "No Country.." aux oscars, mais je ne sais pas encore quoi, je vais réfléchir à ça en faisant ma note.

Écrit par : Jordane | dimanche, 02 mars 2008

@ jordane
c'est moche de faire des comparaisons :-))) Pascale va pas être contente :-)))
mais je suis totalement d'accord sur ton analyse

Écrit par : Nico2312 | lundi, 03 mars 2008

C'est pas un problème, sauf que comparer des "choses" incomparables ne peuvent amener que des déceptions, c'est tout ! Continue à comparer moi je continuerai à dire que c'est con et la terre continuera à tourner !

Moi, j'ai
A
D
O
R
E
...

Écrit par : Pascale | lundi, 03 mars 2008

@ pascale
ok, là on part sur de bonnes bases :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 03 mars 2008

J'adore quand tu dis que j'ai raison !

Écrit par : Pascale | lundi, 03 mars 2008

@ pascale
détrompe toi : les négos ne font que débuter :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 03 mars 2008

ah mais non, je compare pas, je dis juste que No country... mérite son Oscar :)
mais à part ça, c'est pas du tout le même film, hein, There will...est une chasse au pétrole, No country...est une chasse à l'homme.

et les deux sont magnifiques.

Écrit par : Jordane | lundi, 03 mars 2008

@ jordane
belle pirouette :-)))

Écrit par : Nico2312 | mardi, 04 mars 2008

Les commentaires sont fermés.