Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 janvier 2008

No country for old men

0a7f682700f5bc5fd69c8023f39489c1.jpg
Avec son personnage de psychopathe bas de plafond (et coiffé comme un mauvais Beatles…), Javier Bardem entre par la grande porte au panthéon des grands méchants déjantés du cinéma. Mais bien entendu réduire ce film à ce seul personnage serait réducteur puisqu’on y retrouve avec un vrai plaisir tous les ingrédients des classiques des frères Coen : violence, non-sens, humour noir et loosers pathétiques… En revanche la fin est quelque peu abrupte.
Mention spéciale à l’apparition du trop rare Woody Harrelson.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
No country for old men
Réalisé par Joel et Ethan Coen
Durée : 2h02
Note : 15/20 (le meilleur film des frères Cohen ??? Faut tout de même pas pousser…)
27/01/08

Commentaires

La fin abrupte m'a enchantée moi...
J'ai même dit tout haut dans mon ciné.. oui, je sais ça ne se fait pas (mais le film était fini du coup !) : "ah les enfoirés !!!".
Donc, je ne comprends pas ce que tu n'as pas compris...
- machin increvable repart bredouille,
- truc est en retraite,
- la malette repart à son proprio...
AMORALITE à tous les étages... C'est du kiffant bonobon !

Écrit par : Pascale | lundi, 28 janvier 2008

@ pascale
un grand et sincère merci pour cette explication : j'avais vraiment pas capté... comme toi j'en aurais bien repris pour une heure de plus histoire comment se passe après...

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 janvier 2008

Je comprends... la fin fait presque sursauter...
De sacrés farceurs les frangins quand même. Moi j'étais déjà en train d'aller faire ma balade à cheval avec Tommy Lee... en attendant de savoir comment l'os de machin allait se remettre ;-)))

Bon on m'a fortement conseillé de lire le bouquin... Je vais le faire !

Écrit par : Pascale | lundi, 28 janvier 2008

@ pascale
bonne idée la lecture du bouquin !!!
c'est affreux à dire, mais ça donne envie d'une suite :
No country for very old men ??? :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 janvier 2008

No country for dead men !!!

Écrit par : Pascale | lundi, 28 janvier 2008

@ pascale
des dead men il y a en a quelque uns chez les Cohen brothers :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 janvier 2008

ouff, et ben moi j'ai deja un peu marre de personages psychopates. Pour la fin - idem. Ca donne de la matiere a reflechir=)

Écrit par : media actualite | mardi, 29 janvier 2008

Et, les petits poussins cinéphiles, COEN sans H !
Et que je ne vous y reprenne plus.

J'aime bien aussi l'explication de la fin par Pascale. Je l'avais vue aussi comme ça mais je n'arrivais pas à l'exprimer.

Écrit par : Flo, blog sans filtre | mardi, 19 février 2008

@ Flo
merci pour la correction orthographique :-)))

Écrit par : Nico2312 | mardi, 19 février 2008

Les commentaires sont fermés.