Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 janvier 2008

It’s a free world

417c78292ae3a980de09fe59e18ef583.jpg
La finesse n’a jamais été la caractéristique première de Ken Loach. Mais même en sachant cela, on ne peut qu’être affligé par le terrifiant manichéisme de son dernier film dont la morale, voire la philosophie, se résume à : le monde est divisé en deux catégories, les exploiteurs et les exploités. Et pire, un exploité qui veut s'en sortir ne peut que devenir un exploiteur de plus faible que lui…
Avec un raisonnement aussi bas de gamme, la révolution n’est pas pour demain… n’en déplaise à Olivier Besancenot.

Fiche techniquemedium_a-chierMu.jpg
It’s a free world
Réalisé par Ken Loach
Durée : 1h32
Note : 07/20 (It’s a bad movie…)
Vu le 04/01/08

Commentaires

outch...ça donne pas envie enviie ... :)

j'adore les icônes. Fait maison ?

Écrit par : pixelites | samedi, 05 janvier 2008

@ pixelites
en effet j'ai pas vraiment aimé le film :-)))

oui c'est une amie graphiste qui est l'auteure des icones... mais elles sont libres de droits :-)))

Écrit par : Nico2312 | samedi, 05 janvier 2008

J'y vais lundi mais en général Loach : j'adhère !!!

Toujours pas de courrier dans ta box ??? Enfin, je pense que tu me le dirais...

Écrit par : Pascale | dimanche, 06 janvier 2008

@ pascale
fut un temps j'adorais Loach
mais depuis 2 films je le trouve trop manichéen...
dommage

non toujours pas de lettre...même de refus :-(((

Écrit par : Nico2312 | dimanche, 06 janvier 2008

Dommage que je n'y sois pas allé avec toi, j'adore quand tu t'enerves :)))))

Écrit par : romain | dimanche, 06 janvier 2008

@ romain
vois pas ce que tu veux dire :-)))
tu ne sais ce que tu as raté :-(((

Écrit par : Nico2312 | dimanche, 06 janvier 2008

Le film focalise sur un petit monde, il ne divise absolument pas le monde en deux parties! D'ailleurs, la propre amie de angie désapprouve son attitude. Son père aussi, sans compter son fils. Bref, tu es injuste!!

Écrit par : le chafouin | lundi, 07 janvier 2008

@ chafouin
les première et dernière scène (qui d'un point de vue cinématographique se répondent parfaitement bien) résument à elles seules le vides sidérale de la pensée de Loach en ce moment : "1/ les recruteurs sont des enculés 2/ on finit toujours par exploiter plus faibles que soit"...

Écrit par : Nico2312 | lundi, 07 janvier 2008

Y'aura pas de lettre de refus...

Écrit par : Pascale | lundi, 07 janvier 2008

@ pascale
merci pour l'info...
je croise les doigts

Écrit par : Nico2312 | lundi, 07 janvier 2008

Le chafouin a raison... pas de manichéisme ici !!!

Écrit par : Pascale | lundi, 07 janvier 2008

@ pascale
on n'a pas du voir le même film :-)))
moi je n'y ai vu qu'un film de propagande très peu fin...

Écrit par : Nico2312 | lundi, 07 janvier 2008

Ben le manichéisme, c'est le bien contre le mal...

J'ai pas vu de "vraiment bien" ici...
tout le monde est prêt à tout pour sauver sa peau... C'est le mal contre le mal et chacun pour soi !

Propagande de quoi ??? Franchement, à part peindre une réalité, je vois pas où est la propagande.

Repose toi !

Écrit par : Pascale | lundi, 07 janvier 2008

@ pascale
diviser le monde en 2 entre exploiteurs et exploités si c'est pas manichéen ça...
toutes les agences d'intérim ne sont pas des salauds qui exploitent les sans papiers et on peut s'en sortir sans être une ordure...
ce film c'est c'est vraiment l'extreme gauche pour les nuls... y a rien à sauver dans un tel naufrage :-(((

Écrit par : Nico2312 | lundi, 07 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.