Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 27 novembre 2007

Lions for lambs (Lions et agneaux)

82ed8a506310fc910d79d851983eef40.jpg
Si un film qui donne à réfléchir tout en prenant ouvertement parti est un grand film, alors Lions et agneaux en est incontestablement un !!!
Merci à Robert Redford, toujours aussi magnifique acteur, de nous offrir un film aussi fort, digne des grands classiques engagés des années 1970.
Merci à Meryl Streep d'incarner, le temps d'une scène face à son rédac chef, la déontologie journalistique à l'état brut.
Merci à Tom Cruise, parfait en jeune loup républicain, d'avoir récréer United Artists pour financer ce type de film.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Lions for lambs (Lions et agneaux)
Réalisé par Robert Redford
Durée : 1h30
Note : 17/20 (la gauche américaine existe : je l'ai rencontrée !!!)
Vu le 27/11/07

Commentaires

Oh la la ! Mis à part le face à face Meryl/Tom : deux grands acteurs, de grandes idées finement défendues... le reste du film est complètement raté... Robert s'égare dans les montagnes d'Afghanistan (ça n'a rien mais rien à faire là !) et surtout surtout dans son bureau avec cet insupportable petit pisseux... Je sais pas ce qui m'a retenu de foncer dans l'écran et lui en coller une.
La gauche américaine valeureusement défendue par l'idéaliste Robert : OUI, mille fois oui !
Mais 1/3 de film réussi... donc deux tiers ratés, c'est raté !
On parle cinéma ici pas politique, n'est-ce pas ?

Écrit par : Pascale | mercredi, 28 novembre 2007

@ Pascale
bien sûr que le "duel" Cruise/Streep est largement au-dessus du reste du film. leurs scènes sont tellement fortes et intenses qu'elles ont en effet tendance à écraser les autres... ce qui ne veut pas dire que le reste est mauvais
certes les scènes à la fac sont par moment un peu cucul, mais rien que voir et entendre Redford est un moment de bonheur (ça faisait un bail que je n'avais pas autant attendu un film et un réalisateur...)
bien sur les scènes sont un peu trop démonstratives, mais elles permettent "d'incarner" les discours des autres personnages en rappelant, tarte à la crème mais qui va mieux en le disant, qu'on meure à la guerre...

oui, ici on parle ciné (pour la politique j'ai une bonne adresse si tu veux :-)))), mais quand l'art et la politique au sens noble se rejoignent on ne peut que le saluer

Écrit par : Nico2312 | mercredi, 28 novembre 2007

je viens de me proccurer ce film par un moyen pas très très joli, mais j'suis pas certain de vouloir le voir, maintenant... grr... c'est pas bien de télécharger !!! houuuu c'est nul !!! je regarde 5 minutes, et si j'accroche pas, c'est direction la poubelle, comme d'hab.

Écrit par : Jordane | jeudi, 20 décembre 2007

c'est bien chiant, tout de même... et comme Pascale, il m'énerve, le gosse à chemise rouge.

Écrit par : Jordane | jeudi, 20 décembre 2007

@ jordane
en effet ça parle beaucoup mais c'est aussi ce qui fait l'intérêt du film :-)))

Écrit par : Nico2312 | vendredi, 21 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.