Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 novembre 2007

Cassandra's Dream (Le rêve de Cassandre)

b0cd5e8925006bf1065521426505030f.jpg
Le dernier volet de la trilogie londonienne (sans Scarlett Johansson qui heureusement reviendra dès l'an prochain) de Woody Allen est sans aucun doute la moins légère, mais également la plus profonde : rarement les tourments de la conscience auront aussi bien été retranscrits à l'écran. Grâce en soit rendue bien sûr au maître Woody mais également à ses deux interprètes magistraux : Colin Farrell aussi parfait qu'inattendu dans ce style de film et Ewan McGregor comme toujours parfait.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Cassandra's Dream (Le rêve de Cassandre)
Réalisé par Woody Allen
Durée : 1h48
Note : 16/20 (Londres en soluble dans l'œuvre de Woody Allen ou le contraire… et c'est tant mieux)
Vu le 11/11/07

Commentaires

Colin très inattendu effectivement. C'est un acteur, il a arrêté de jouer le bulot. C'est bien bon.
Quant au film c'est vraiment celui d'un maître qui ne cesse de se renouveler et de surprendre.
Mille bravo.

Écrit par : Pascale | lundi, 12 novembre 2007

@ Pascale
m... on est d'accord :-)))
et si on proposait a Woody de tourné (et d'écrire) les Vicieux 2 ??? :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 12 novembre 2007

Si on aime le suspense, il faut y aller, y en a. Mais, si on croit retrouver l'humour inopiné et intello de Woody Allen, on est déçu!

Le petit frère, Colin Farrel exprime physiquement son angoisse: c'est pas de l'humour, mais c'est remarquable quand même!!

Écrit par : la Fiancée | lundi, 12 novembre 2007

@ la fiancée
effectivement ce n'est pas une comédie "alleniene"... mais n'a pas fait que des comédies dans sa carrière... heuresuement

Écrit par : Nico2312 | lundi, 12 novembre 2007

C'est vrai que limiter Woody aux comédies est vraiment réducteur... quand on y regarde de près, c'est assez hallucinant la variété des styles, des thèmes et des histoires !


P.S. : je préfèrerais que les vicieux dorment à tout jamais dans un placard ! Merci pour mes nerfs.

Écrit par : Pascale | lundi, 12 novembre 2007

@ pascale
tout à fait d'accord sur la diversité des styles de Allen
mais je reconnais un petit faible pour ses comédies légères type Tout le monde dit I love you ou même Scoop
mais évidement tout ça ne vaudra jamais Annie Hall

Écrit par : Nico2312 | lundi, 12 novembre 2007

Mes préférés sont "Manhattan" et "Zelig" et "Tout le monde dit I love you"... dans le désordre suivant l'humeur !

Écrit par : Pascale | mardi, 13 novembre 2007

@ Pascale
moi c'est Annie Hall loin devant tout et ensuite à peu près à égalité, Manhattan, Hannah et ses soeurs, Tout le monde dit...

Écrit par : Nico2312 | mardi, 13 novembre 2007

Au delà des styles, je me suis demandée ce qu'apportait ce film; à mes yeux, il porte sur la famille, ses désillusions et figures secondaires types.

Au départ, la mère assène à ses 2 fils qu'ils ne peuvent compter que sur la famille; preuve en est cet oncle d'Amérique,toujours présent pour aider généreusement. La solidarité familiale est obligatoire, sans condition, sans hésitation.

Mais avec la rencontre de l'oncle, la solidarité ne s'avère pas si gratuite et désintéressée qu'elle en avait l'air. Non seulement la solidarité, mais aussi les services rendus ou escomptés imposent la réciprocité, elle aussi sans appel et sans place pour la liberté de conscience. Or, elle se paye d'un prix exorbitant, assassiner.

Deuxième désillusion: le clan familial ne protège pas de la trahison! Et cette raison supérieure, la famille, invoquée pour pousser au crime s'en trouve totalement rabaissée par l'intérêt particulier. Grosse désillusion! C'est assez tragigue comme histoire et quasi moralisateur à la grecque, de même que les personnages.

L'oncle d'Amérique est le plus frappant. Eloigné, modèle d'ascension professionnelle et sociale à la force du poignet, il est toujours présent pour répondre aux besoins pourtant lourd de sa famille au sens large. C'est la providence de dernier ressort mais constante, le modèle pour la jeune génération, et le contre-exemple jalousé du frère resté en Europe qui termine sa carrière à cause d'un accident de travail (ou avec des pb de santé). On ne le connait pas bien mais il est comme le Père Noel, régulier et généreux. Peut être un peu louche malheureusement parce qu'on est grand et que ce n'est pas un compte.

Les 2 frères enfin, opposés dans les apparences comme dans leur conscience. Celui accroc du jeux n'est pas le plus vicieux (désolée nico;-)) puisque sa conscience s'oppose à "la famille pardessus tout". Alors que celui dont les parents sont les plus fiers et considèrent comme vertueu par le travail du moins, l'est le moins tant dans ses investissements pas très clairs, que ses mensonges à la femme de sa vie (et son ex jettée comme un kleenex) et surtout dans son attitude, intéressée et manipulatrice vis à vis de oncle puis de son frère.

Bref, ça aurait pu être une tragédie grecque tournée chez des siciliens. Et si ça trouve, c'est la seule chose que j'arrivais à recaser dans un diner... :-)

Écrit par : la fiancée qui réfléchit | vendredi, 16 novembre 2007

@ Ma fiancée (dont je sais qu'elle réfléchit !!!)
belle dissertation sur la famille !!! j'ai rarement (voir jamais) autant analysé un film que ce que tu viens de faire !!!
et je partage totalement ta conclusion... on pourrait même dire "ne tragédie grecque tournée chez des corses", non ??? :-)))

Écrit par : Nico2312 | dimanche, 18 novembre 2007

nonnnnn! pardon à tous nos amis siciliens, mais ils me paraissent beaucoup plus tragique et pris dans les clans familiaux qu'en Corse!

Eh oui, j'ai cogité, moi non plus longtemps que ça ne m'était pas arrivée. Mais d'aller en formation et de devoir penser à son dernier film, ça stimule les méninges!

Écrit par : la fiancée | lundi, 19 novembre 2007

@ Ma fiancée
en effet pour cogiter ça cogit :-)))
c'est bon pour la culture g ça :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 19 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.