Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 août 2007

La fille coupée en deux

df7bcc56780279db44a28a075b40ade0.jpg
Ce qu'il y a de bien, ou de dommage, avec les films de Claude Chabrol, c'est, que comme avec ceux de Woody Allen (avec qui il partage une régularité quasi métronomique de sortie), on pourrait toujours en dire la même chose. A savoir qu'un Chabrol même moyen n'est jamais un mauvais film. Surtout quand il est porté par deux aussi bons acteurs que Benoît Magimel grandiose en "pauvre petit garçon riche" mal dans sa tête et François Berléand en auteur à succès érotomane, qui à eux deux éclipsent totalement Ludivine Sagnier.
Quel dommage que tout cela soit en grande partie gâchée par une fin inepte…

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
La fille coupée en deux
Réalisé par Claude Chabrol
Durée : 1h55
Note : 13/20 (le sexe et l'argent mèneront toujours la bourgeoisie de province)
Vu le 12/08/07

Commentaires

Oui Magimel Et Berléand... sans faute comme d'habitude aussi. Et puis le casting de seconds couteaux, quel régal. Que j'aime ce Jean-Marie Winling (déjà dans "Les chansons d'amour" récemment)... et les autres aussi qu'on voit si peu.
La fin est étrange et ne sert qu'à justifier le titre, mais bon...

Ludivine Sanier est décevante de film en film. Jusqu'à "Huit femmes" je la trouvais vraiment surprenante, étonnante... ça a commencé à se gâter avec "Swimming pool"... mais je me disais que c'était moi qui était trop "sévère"...
Le coup de grâce à été donné par "Molière" où elle était franchement tellement ridicule qu'elle réussissait à me mettre mal à l'aise dans mon fauteuil d'orchestre...
Et puis "Les chansons d'amour" (pourtant un de mes films préférés de cette année) et là cette fille coupée en deux... Elle a un je ne sais quoi de "prétentieux" très désagréable à voir !!! Je ne sais si c'est ce que tu ressens en plus du fait qu'elle est vraiment transparente !
Elle est en train de devenir la Keira Knighley du cinéma français si tu vois ce que je veux dire !

Écrit par : Pascale | lundi, 13 août 2007

@ Pascale
sans être aussi dur que toi sur L Sagnier, je ne l'ai effectivement pas trouvée bonne dans ce film
je l'expliquait sur ton blog, mais le comm a du se perdre dans l'hyper espace du net :-)))) en disait qu'elle faisait mauvaise copie de Johansonn dans Match Point...

je ne releverai pas ta basse provoc que Keira :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 13 août 2007

Ben si ton comm est paru...
Bon comparer même de loin Ludivine et Scarlett... ça c'est de la provoc'... Scarlett c'est une autre pointure quand même !

Quant à Ludivine et Keira... c'est vrai qu'elles me font le même effet : elles frisent le nez quand elles sont contrariées... elles sourient quand ça va bien... et balancent gentiment leur petite tête. C'est vraiment très limité pour être actrices !!!

Écrit par : Pascale | mardi, 14 août 2007

@ Pascale
bah il a mis le temps :-)))

c'est pas de la provoc, tu sais comme j'aime Scarlett... c'est bien pour cela que j'ai pris le soin de préciser "pale copie"

rien à faire j'aime bien Keira... c'est sans doute le mâle qui parle en moi :-)))

Écrit par : Nico2312 | mardi, 14 août 2007

Les commentaires sont fermés.