Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 avril 2007

Le prix à payer

medium_Le_prix_a_payer.jpg
S'il ne fallait retenir qu'une chose de ce film, ce serait qu'il permet à Christian Clavier d'être parfois émouvant…ce qui n'est pas une mince performance. Pour le reste, malgré des bons acteurs et quelques bonnes situations autour du thème de l'usure du couple, l'histoire n'évite malheureusement pas toujours de tomber dans le trivial…
Mention spéciale à la scène de la choucroute, drôle, sordide et triste à la fois

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Le prix à payer
Réalisé par Alexandra Leclère
Durée : 1h32
Note 12/20 (pas de cul, pas de fric)
Vu le 13/04/07

Commentaires

Oui c'est gentil et pas l'horreur vulgaire (pas tant que ça) comme on nous l'annonçait. Il faut dire que Nathalie est aux commandes : quelle classe ! Quand je serai grande je veux être Nathalie Baye ou Sandrine Bonnaire ou Catherine Frot ou Irène Jacob... Je sais pas encore !
J'aime beaucoup Christian Clavier (j'essaie toujours de résister et d'oublier ses mauvaises fréquentations... on cause cinéma) dans ce film. Quand il arrive à son bureau au début avec tout le poids de la tristesse et de la déprime sur les épaules, il est très bon. Pas besoin de discours pour comprendre qu'il va mal.
Chapeau.

J'ai trouvé Lanvin particulièrement mauvais et Pailhas très mauvaise (comme d'habitude : un seul rôle, une seule expression, un seul emploi... la chieuse de service aux grands yeux de biche effarouchée... ras le bol, exit !).

Sinon,
aimes-tu la Science-fiction, la bonne, la vraie de vraie ???
T'as lu chez moi ???

Écrit par : Pascale | samedi, 14 avril 2007

on est tout a fait d'accord sur le film et les acteurs... ça devient un peu trop fréquent à mon gout... -:)))

Écrit par : Nico2312 | samedi, 14 avril 2007

Quelle inspiration pour le commentaire de ta note :-))) Je me demande où tu es allé chercher ça...

Écrit par : Isabelle | samedi, 14 avril 2007

Les commentaires sont fermés.