Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 janvier 2007

Apocalypto

medium_Apocalyto.jpg
Sur le plan formel, ce film atteint par moment des sommets. Malheureusement, Mel Gibson se complait à un point maladif à filmer la violence et la douleur (des humains comme des animaux). Une névrose qui annihile tout l'intérêt du film ainsi que ses qualités cinématographiques. D'autant plus que l'auteur de la déjà sanguinolente Passion du Christ se fourvoie dans un scénario digne d'un mauvais Tintin (l'éclipse salvatrice téléphonée), qui aurait fauté avec Predator (la course poursuite ridicule dans la jungle) et Saw (des cœurs arrachés à vif des geysers de sang)… Bref, un gigantesque ratage !!!

Fiche techniquemedium_a-chierMu.jpg
Apocalypto
Réalisé par Mel Gibson
Durée : 2h18
Note : 03/20 (Mel Gibson devrait se faire soigner…)
Vu le 14/01/07

Commentaires

Je te suggère (puisque tu sembles m'accuser (moi, l'innocence personnifiée) de t'influencer dans tes choix, de considérer que les films que j'aime, tu ne les aimeras pas et lycée de Versailles.

Je comprends qu'on n'aime pas.
Je comprends même à 200 %.
Ce que je ne comprends pas (mais pas du tout), surtout de la part d'un grand garçon intelligent (quoique chauve) ce sont les mauvaises raisons.
Mel Gibson dit et fait de grosses conneries... et alors, je trouve qu'avec une caméra il se débrouille.
Si tu vois "Truands", est-ce que tu traiteras Schoendoerffer de malade devant se faire soigner ??? Pourtant, c'est vomitif ce que j'ai vu sur l'écran.

Le rapport avec "Predator" et "Saw" m'échappe totalement. D'ailleurs, en règle générale je ne comprends pas non plus ce besoin systématique de comparer.
Je vois chaque film comme le seul existant.

Écrit par : Pascale | jeudi, 18 janvier 2007

J'ai oublié de rappeler (mais tu as dû le lire on the road) que l'extirpation de coeur sur un être vivant dans "Indiana Jones..." n'avait pas fait tout ce tintouin et qu'on n'avait pas traité le réalisateur de malade sanguinaire par exemple.

Bref ça m'énerve.
On n'aime pas Mel Gibson parce que c'est un taré cul béni extrêmiste qui a élevé ses moutards à coup de bible : on va pas voir ses films vla tout.

Sinon, on s'aime toujours n'est-ce pas ?

Écrit par : Pascale | jeudi, 18 janvier 2007

@ Pascale
moi j'aime comparer et je ne peux pas voir un film en faisant abstraction du contexte... mais je comprends tu y parviennes et sur ce point je t'admire
avoue tout de même que les trois réalisations de Gibson ont comme point commun un plaisir à filmer la douleur et la violence... désolé, mais même bien fait, je ne trouve pas ça sain...
Predator : la course poursuite lamentable dans la foret avec des heros blessés de partout mais qui ne meurt pas...
Saw : le coté hémoglobine et boucherie...

Écrit par : Nico2312 | jeudi, 18 janvier 2007

mais bien sur qu'on s'aime toujours !!!
jusqu'au que tu me dises que tu as detesté Congorama :-)))

Écrit par : Nico2312 | jeudi, 18 janvier 2007

J'avoue : j'ai pas vu "Predator" et j'ai pas vu "saw" non plus. Je vais voir des films moi.

Quant au geyser de sang... faut pas pousser. Il me semble qu'il y en avait plus dans "La Passion..."

Pour moi Mel n'est pas sadique, il est maso... Dans "Braveheart", il se torturait lui-même !

Écrit par : Pascale | jeudi, 18 janvier 2007

sur Gibson maso, je suis assez d'accord... mais il est également fasciné par la douleur

il y a un geyzer de dans Apocalypto quand il tue son "pire ennemi"...

Écrit par : Nico2312 | jeudi, 18 janvier 2007

Ah le ptit pschitt à la fin ???
Quelle histoire ?
Tu dis DES geysers de sang !
Il avait qu'à mettre sa main dessus le gros balot de pire ennemi !

Écrit par : Pascale | jeudi, 18 janvier 2007

et la scène d'ouverture avec le sanglier... quelle nullité sanguinolante

Écrit par : Nico2312 | jeudi, 18 janvier 2007

Ah ben ça se voit que t'as jamais dû chasser pour t'offrir de la barbaque toi. Petit bourge va !

Écrit par : Pascale | jeudi, 18 janvier 2007

j'ai pas non plus besoin de manger des coui... de sanglier :-)))

Écrit par : Nico2312 | vendredi, 19 janvier 2007

Pourtant c'est bon pour ce que tu sais... Tu préfères te les tremper dans la harissa !!!

Écrit par : Pascale | vendredi, 19 janvier 2007

Pourtant c'est bon pour ce que tu sais... Tu préfères te les tremper dans la harissa !!!

Écrit par : Pascale | vendredi, 19 janvier 2007

Pourtant c'est bon pour ce que tu sais... Tu préfères te les tremper dans la harissa !!!

Écrit par : Pascale | vendredi, 19 janvier 2007

en voila une bonne idée !!!
on invite Mel à déjeuner :-)))

Écrit par : Nico2312 | vendredi, 19 janvier 2007

Tu crois qu'il en a une grosse ?

Écrit par : Pascale | vendredi, 19 janvier 2007

je parlais du sanglier :-)))

Écrit par : Nico2312 | vendredi, 19 janvier 2007

Et moi de sa caméra !

Écrit par : Pascale | vendredi, 19 janvier 2007

vu comme l'image comme aux personnages qui courrent, il faut souhaiter à Mel que sa caméra ne soit pas si grosse que cela :-)))

Écrit par : Nico2312 | dimanche, 21 janvier 2007

"vu comme l'image comme aux personnages qui courrent"...

faut vraiment que je mette aux langues étrangères pour débarquer ici !!!

Écrit par : Pascale | lundi, 22 janvier 2007

au temps pour moi :
vu comme la caméra colle aux personnages

Écrit par : Nico2312 | lundi, 22 janvier 2007

Y'avait la variante :
vu comme la caméra conne aux personnages !!!

Écrit par : Pascale | lundi, 22 janvier 2007

non ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit : on peut un réalisateur con sans que cela n'affecte la caméras :-)

Écrit par : Nico2312 | lundi, 22 janvier 2007

Les commentaires sont fermés.