Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 24 août 2006

Selon Charlie

medium_Selon_Charlie.jpg
Nicole Garcia a réussi un film vain et inutile. On est loin de Short cuts ou de Magnolia, qui reposent pourtant sur le même procédé narratif. C'est d'autant plus dommage qu'elle a su (comme toujours) s'entourer d'une pléiade d'excellents acteurs avec à leur tête un Benoît Magimel toujours aussi juste, un Jean-Pierre Bacri dont pour une fois l'émotion ressort sous la bougonnerie et un Benoît Poelvoorde qui démontre une nouvelle fois qu'il est tout-terrain.
Mention spéciale à scène du chaton et du lait, clin d'œil hommage à La peau douce de François Truffaut.


Fiche techniquemedium_bofMu.jpg
Selon Charlie
Réalisé par Nicole Garcia
Durée : 1h55
Note 10/20 (pour les acteurs et rien d'autre)
Vu le 24/08/06

Commentaires

Pas vu encore.
Mais vu : "Nausicaä..." !

Écrit par : Pascale | vendredi, 25 août 2006

j'ai vu que tu l'avais vu... j'au vraiment envie de le voir ce we !!!

Écrit par : Nico2312 | vendredi, 25 août 2006

Bon je vais pas commencer à papoter avec toi... sinon ça va prendre la matinée
@+ dans l'bus.
Je me sauve avant que tu me rattrapes !
;-)

Écrit par : Pascale | vendredi, 25 août 2006

remarque faut aussi que j'aille prendre le metro pour aller au boulot :-(

Écrit par : Nico2312 | vendredi, 25 août 2006

Vu. Et je viens de faire ma note qui sera en ligne demain. Je m'aperçois que nos notes se rejoignent en de multiples points... mais je ne sais pas si ma note atteindrait 10 !!!
Une énorme déception mais les acteurs sont incroyables. Comment ont-ils pu se sentir concernés par cette sinistre histoire ??? Elle a bien du talent la Nicole pour les avoir tous séduits.
"L'adversaire" était bien bien meilleur !

Écrit par : Pascale | vendredi, 25 août 2006

On s'empoigne chez moi pour ce film !!!
J'aime pas ça les empoignades.. J'aime mieux quand c'est chez les autres.
;-)))

Écrit par : Pascale | samedi, 26 août 2006

content qu'on soit d'accord :-)))
je vais jeter un oeil au débat chez toi...

Écrit par : Nico2312 | samedi, 26 août 2006

J'ai vu Ken Loach... pour la note, je m'approche du 20/20.
J'ai du mal à m'en remettre !!!

Écrit par : Sinead O' Connely | dimanche, 27 août 2006

et le parti pris de Loach dans la seconde partie ne t'as pas dérangé ??? et le manque de sentiments et d'émotion dans les rapports entre les frères ???
Attention, je pointe les défauts ou ce que je considère comme tel) mais cela reste un très bon film !!!

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 août 2006

Il n'y a aucun parti pris je t'assure, revois-le ;-))) Ken Loach dénonce et condamne toutes les guerres et tous les partis en présence. C'est une certitude. C'est un film antimilitariste d'un bout à l'autre. Il démontre mais ne fait l'apologie d'aucun des groupes. Et pourtant il pourrait il est anglais !
Quant à l'histoire entre les deux frères... ne trouves-tu pas que lorsque Damien veut se faire passer pour Teddy en prison parce qu'il pense qu'il sera plus utile à la "cause" c'est à tomber par terre d'émotion.
Lorsque Teddy visite Damien en prison, c'est de nouveau une scène d'une grande intensité émotionnelle où Teddy (la victime qui devient bourreau) tremblant et perdu est prêt à se jeter aux pieds de son frère pour le supplier !
Evidemment Ken Loach, ce n'est pas Michaël Bay et il ne t'envoie pas l'orchestre philarmonique pour te prier de pleurer ! C'est pudique et d'autant plus fort (pour moi).
Pour la dernière scène entre les deux frères : j'étais pétrifiée sur mon siège. Je t'assure.

Bon allez, un ticket pour "The wind that shakes..." pour la 3 s'il vous plaît !!!

Écrit par : Pascale | lundi, 28 août 2006

la dernière scène entre les deux frères, au moment de l'execution est très bonne gracve à Cillian Murphy qui montre magistralement la trouille légitime du condamné à mort tout essayant de rester digne...
mais, personnellement je n'ai as vibré une seule seconde à l'histoire entre les deux frères... sans dout suis-je sentimentalement trop proche de l'Irlande pour m'intéresser pleinement aux personnages.
Loach prend parti pour l'Ira après la guerre d'indépendance : dans le débat qui suit la particition les seuls arguments convainquant que l'on entend sont ceux des jusqu'auboutistes et la scène avec le gamin qui meurt de faim pour faire comprendre le passage de Damien dans ce camp est digne d'un film de propagande de l'URSS :-(((

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 août 2006

Comment a été perçu le film en angleterre ? est-il sorti ? seulement ...

Écrit par : Jordane | lundi, 28 août 2006

très bonne question Jordane, ça mérite une petite recherche

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 août 2006

Pfou ! T'es indécrottable. Disons que c'est TOI qui a choisi ton camp et basta.
Ben évidemment en Ineglande, on tire à boulets rouges sur Ken Loach. Qu'est ce que vous croyez , qu'ils sont capables d'encaisser ça ???

Écrit par : Pascale | lundi, 28 août 2006

@ Pascale,
j'ai rien contre le fait qu'on choississe son camp (je le fais tout le temps), mais comme j'aime beaucoup Loach, je suis un peu déçu qu'il le fasse avec, selon moi, aussi peu de finesse...

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 août 2006

T'es un grand malade toi !
Et oh, Michaël Collins tu écoutes quand on te parle ou tu trouves que ça fait joli et que c'est juste du bruit avec la bouche ??? On dit pas que c'est bien ou pas de choisir un camp on dit que :

JE TE DIS QU'IL CHOISIT PAS DE CAMP KEN LOACH... Y'E BRANCHE TON SONOTONE OU PAS ???

Écrit par : Pascale | lundi, 28 août 2006

:-)))

c'est à chier, j'arrête pas de l'oublier l'autre rigolo !

Écrit par : Pascale | lundi, 28 août 2006

t'as fini de hurler dans un cinéma ??? :-)))

Écrit par : Nico2312 | lundi, 28 août 2006

Tu n'es qu'un numéro, 2312... Et je ne parle pas aux numéros !

:-)

Écrit par : Pascale | lundi, 28 août 2006

Les commentaires sont fermés.