Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 mai 2006

Comme t'y est belle

medium_Comme_t_t_est_belle.jpg
Bien sûr le parallèle avec La vérité si je mens (en version féminine) est le premier qui vient à l'esprit, humour juif séfarade oblige… mais en moins drôle. La faute au manque de rythme (un comble pour un film de moins d'une heure et demie…) et à l'abus de ralentis inutiles. Cependant les personnages sont attachants et la BO, bien que (volontairement ???) hyper kitsch donne la banane.
Mention spéciale à Alexander Astier, le Roi Arthur de Kaamelott, irrésistible en beauf phallocrate et fan de foot.

Fiche techniquemedium_po-malMu.jpg
Comme t'y est belle
Réalisé par Lisa Azuelos
Durée : 1h25 (de bonnes idées, mais le manque de rythme réduit à néant nombre de gags…)
Note 11/20
Vu le 28/05/06

vendredi, 26 mai 2006

Il caimano (Le caïman)

medium_Le_caiman.jpg
Un film à voir ne serait-ce que pour les dix dernières minutes, lorsque Nanni Moretti, dont l'engagement à gauche est de notoriété publique, incarne lui-même Silvio Berlusconi pour une charge d'une violence inouïe, mais au combien méritée.
Pour le reste, le réalisateur de La chambre du fils, livre un film solide et typiquement italien : on passe du sourire aux larmes en une fraction de seconde dans ce portrait d'un producteur à la dérive, tant professionnellement que dans sa vie privée.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Il caimano (Le caïman)
Réalisé par Nanni Moretti
Durée : 1h52
Note 15/20 (du vrai bon cinéma italien doublé d'une charge politique)
Vu le 26/05/06

Marie-Antoinette

medium_Marie-Antoinette.jpg
Sofia Coppola réussit haut la main son pari : moderniser l'histoire de Marie-Antoinette. La reconstitution minutieuse de la Cour à Versailles se marie admirablement bien avec la musique moderne. Kirsten Dunst (toujours aussi belle) campe parfaitement une Marie-Antoinette aussi perdue dans un monde qu'elle ne comprend pas à l'image de la Charlotte de Lost in translation.
Mention spéciale à Jason Schwartzman, formidable Louis XVI, aussi attachant que peu préparé à devenir roi de France.

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
Marie-Antoinette
Réalisé par Sofia Coppola
Durée : 2h03
Durée : 2h03
Note : 16/20 (une réussite esthétique, à défaut d'être historiquement inattaquable… mais présentement on s'en fout de la vérité historique !!!)
Vu le 26/05/06

jeudi, 25 mai 2006

Seconde séance : OSS 117, Le Caire nid d'espions

medium_OSS_117.jpg
Encore meilleur la deuxième fois : les répliques font mouche à chaque fois et jeu de Jean Dujardin prend toute son ampleur (quel talent de parvenir à faire passer un tel vide intellectuel en un seul mouvement de sourcil…). Bref, un très bon film populaire, bien plus intelligent et subtil qu'il y parait à première vue.
Le numéro 2 est sur les rails, et ça c'est une bonne nouvelle !!!

Fiche techniquemedium_topMu.jpg
OSS 117, Le Caire nid d'espions
Réalisé par Michel Hazanavicius
Durée : 1h40
Note 15/20 (quelle superbe reconstitution de l'ambiance des années 50)
Revu le 25/05/06

mercredi, 24 mai 2006

X-Men : The last stand

medium_X-men_3.jpg
Un final en apothéose pour la trilogie avec une débauche d'effets spéciaux, parfaitement réussis, et de nouveaux mutants comme s'il en pleuvait. Chose rare dans ce style de film, l'émotion est bien rendue sans tomber dans le pathos et/ou le ridicule.
Pas fous, les producteurs se sont laissé une porte de sortie, par l'intermédiaire de la dernière scène, en prévision d'un éventuel numéro 4…
Mention spéciale à Halle Berry qui même avec une coupe de cheveux étonnante, reste l'une des plus belles femmes du monde.

Fiche techniquemedium_ca-le-faitMu.jpg
X-Men : The last stand
Réalisé par Brett Ratner
Durée : 1h45
Note : 14/20 (tout à fait dans la lignée des deux précédents opus)
Vu le 24/05/06